Raymond Couderc et la démocratie

Nous avions un moment pensé, à la lecture de l’invitation à la cérémonie du 19 mars 2013 devant le Monument aux Morts, que le sénateur – maire de Béziers appliquait les décisions prises par l’Assemblée Nationale et corroborées par le Sénat.

Voici ce que dit la loi : Elle institue une journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Cette journée, ni fériée ni chômée, est fixée au 19 mars, jour anniversaire du cessez-le-feu en Algérie.

C’était le droit le plus strict du sénateur Raymond Couderc de défendre un autre point de vue, ce qu’il n’a pas manqué de faire, utilisant même le recours auprès du conseil constitutionnel pour tenter de  faire invalider une loi avec laquelle il n’était pas d’accord. Las pour lui la loi a été adoptée et le conseil constitutionnel l’a validée. Mais apparemment Béziers, comme Nice échappe à la loi ! Dans un correctif qui a été diffusé nous apprenons que notre municipalité n’est pas concernée par la date du 19 mars. Elle veut bien par contre faire une commémoration le 5 décembre.

Rappelons que les anciens appelés du contingent, pour l’essentiel regroupés au sein de la FNACA, qui ont conscience de l’absurdité de ce qu’a été la guerre d’Algérie, souhaitent que la commémoration ait lieu le 19 mars. Ils s’étaient réjouis de l’évolution de la situation sur ce point estimant que le cessez-le-feu méritait bien d’être célébré.

Précisons que le 5 décembre ne correspond à aucun événement particulier et il est incompréhensible que le gouvernement maintienne cette deuxième date. Cela permet à Couderc de jouer sur la confusion ainsi entretenue pour refuser de participer à la cérémonie à laquelle l’engagent ses responsabilités de maire. Même position chez Elie Aboud, député de la circonscription !

Ce déni de démocratie est inquiétant. « Dura lex sed lex » dit la citation latine. Eh oui, messieurs les élus, même si elle est contraire à vos convictions la loi est la loi !

 img409.jpg

Jacques Cros

Mon commentaire : Le Gouvernement de François Hollande va-t-il faire respecter la Loi de la République et faire condamner les récalcitrants ? Nous allons être très vigilants. Michel Dandelot.

Tag(s) : #Associations