http://www.sudouest.fr/2013/05/23/une-plaque-et-des-medailles-1061401-2857.php

DAUBEZE (GIRONDE)

Une plaque et des médailles

 Daubeze--Gironde-.jpg

Les anciens combattants récipiendaires. (Photo P. I.)

  Au fil des ans, c’est devenu une tradition pour la section des anciens combattants d’Algérie (FNACA) d’apposer, dans chacune des communes du canton, une plaque commémorative portant la mention «19 mars 1962, cessez-le-feu en Algérie, à ceux qui sont morts avant et après cette date».

Les différents orateurs en ont profité, lors de leurs discours respectifs, que cette date a été désormais officialisée par la République française.

Bref, comme chaque année, c’est en mai que se sont réunis les anciens d’Algérie, car la particularité de la section du Sauveterrois c’est de se réunir en mai, même si un dépôt de gerbe est effectué le jour de la commémoration.

C’est donc en présence de plus de 200 personnes, dont plusieurs personnalités parmi lesquelles la députée Martine Faure, le conseiller général Yves d’Amécourt, Jacques Chiappa, le secrétaire national de la FNACA, et Jean-Marie Lacoume-Louzat, le président du comité départemental, plus de 25 porte-drapeaux représentant autant de sections girondines présentes, que la plaque commémorative a été dévoilée dimanche.

Puis, cette cérémonie s’est poursuivie par la remise du titre de Reconnaissance de la nation à Angelo Moretto, Claude Robert, Rémy Promis et M. Goupille. Jean Soilanès a pour sa part été décoré de la médaille commémorative d’Algérie. Un banquet a clôturé cette journée.

Tag(s) : #Associations