201209071105_w350.jpg

Kader Arif a rencontré les représentants des associations d'anciens combattants./Photo DDM Laurent Dard

  http://www.ladepeche.fr/article/2012/09/07/1434368-kader-arif-a-rassure-les-troupes.html

Kader Arif, ministre délégué chargé des Anciens Combattants, était en visite à Tarbes, hier. Depuis l'école de l'air de Salon-de-Provence, il est arrivé à l'aéroport de TarbesLourdes-Pyrénées dans un avion de la Patrouille de France, «fabriqué par la Socata», a précisé le ministre, soulignant ainsi l'importance de l'industrie aéronautique en Midi-Pyrénées. «Le survol du pic du Midi et le dernier looping ont été des moments forts», a apprécié le ministre.

Sur la plateforme tarbaise, Kader Arif a rencontré les associations d'anciens combattants et les réservistes des Hautes-Pyrénées.

«Ces hommes et ces femmes sont des mémoires de chair. Je n'ai pas envie qu'elles disparaissent.» Kader Arif a confié vouloir inscrire son ministère - à l'image tournée vers le passé - «dans l'avenir… L'avenir, ce sont nos soldats qui vont rentrer d'Afghanistan».

Les associations d'anciens combattants ont rappelé au ministre certaines de leurs revendications. «Il y avait une inquiétude au sujet du passage de 44 à 48 points de la pension du combattant. Cette promesse sera tenue. Cela représente 54 M€ en année pleine», a indiqué Kader Arif. Le maintien de l'Office national des anciens combattants, la Médaille des anciens combattants, «font partie du débat qui va s'ouvrir devant le Parlement», a confié le ministre.

Quant à la question du 19 mars 1962, date du cessez-le-feu en Algérie, Kader Arif a précisé qu'il avait évoqué ce sujet le 26 juin avec les représentants de la Fnaca et qu'il assisterait à leur congrès le 14 octobre prochain à Bastia.

Avant de repartir, le ministre a assisté au briefing de la Patrouille de France pour le meeting aérien de dimanche, à Laloubère.

Périgueux

La Fnaca continue le combat du 19 mars

L'association a choisi la date

 du cessez-le-feu en Algérie

 pour se souvenir

Perigueux.jpg

Le président, Jean-Pierre Kiefer, a animé les débats. (PH. Arnaud Loth)

http://www.sudouest.fr/2012/09/17/la-fnaca-continue-le-combat-du-19-mars-822892-1980.php

Lors de son congrès départemental qui s'est tenu hier matin au centre de la communication à Périgueux, la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (Fnaca) a réaffirmé « son attachement au 19 mars 1962, jour du cessez-le-feu en Algérie ».

Il demande que cette date devienne journée nationale du souvenir et rappelle « qu'elle ne saurait être remplacée par toute autre date n'ayant pas de rapport avec ce conflit ».

5 600 adhérents

C'est un des points forts de la motion adoptée à l'issue des travaux. Le président Jean-Pierre Kiefer et le délégué national Michel Sabourdy ont mis l'accent sur la nécessité d'entretenir le devoir de mémoire. Cette année, 23 actions ont été menées : dénominations de rues, de places, pose de plaques sur les monuments aux morts. Un point a été fait sur les œuvres sociales de l'association qui compte 5 600 membres en Dordogne.

La réunion s'est poursuivie par une cérémonie au monument aux morts des allées Tourny. Deux décorations ont été remises. Philippe Lonca a reçu l'insigne de porte-drapeau et André Mège, la médaille de combattant de la guerre d'Algérie.

  Thierry Jo

 

 

Tag(s) : #Associations