Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

   Attention !!! les anciens combattants et victimes de guerre n'ont pas oublié ce slogan :

imageschangement.jpeg

Le budget familial des A.C.V.G. risque d’être soumis à la «triple peine»:

1- impôt sur le revenu en hausse,
2- retraite (issue de nos cotisations au cours d’années de travail) diminuée,
3- nouvelle baisse du budget des AC (2,4% : en 2013, prévu : 3,3% en 2014 et, déjà annoncé : 4% en 2015 !!!), c'est-à-dire rejet de toute avancée !

Et menace d’aller plus loin encore…

Exemple cet irrecevable défi qualifiant notre "rente mutualiste" de "niche fiscale» et traitant ceux d’entre nous qui cotisent au plafond de «nantis»!

UN CONTENTIEUX SCANDALEUX !

La valeur du point d’indice (utilisée pour le calcul de la retraite du combattant, des pensions d’invalidité, de la rente mutualiste) atteint aujourd’hui un retard de 44,6 % ! Plus d’un demi-milliard d’euros ont ainsi été repris aux Anciens combattants au cours du précédent quinquennat. Quant au budget 2013 (nouveau quinquennat), il a déjà tourné le dos à l’engagement présidentiel : «le changement, c’est maintenant!».
Or, le projet 2014 s’annonce désastreux !

CETTE SITUATION EST INACCEPTABLE, ELLE DOIT PRENDRE FIN !

Notre droit à réparation est fondé sur des lois. Celles-ci symbolisent la reconnaissance de la Nation envers ceux qui ont risqué leur vie ou sont morts pour sa défense. AMIS ANCIENS COMBATTANTS !

Nous ne pouvons permettre qu’un tel cheminement se poursuive ! Le prétexte de la « crise », mis en avant, révèle et cache à la fois, tous les trafics d’ordre économique et financier qui l’ont fait naître… et qui, à l’évidence, perpétuent ce bouleversement planétaire !

Les Anciens combattants ne sont pas responsables de cette crise : ils n’ont pas à la payer !

 

 

 

http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2013/10/29/la-rente-des-anciens-combattants-menacee

 

Côte-d'Or

Retraite

La rente des anciens combattants menacée

imagesarac.jpg 

Daniel Mas qualifie cette mesure de « vol manifeste »

(PS) Les photos des journaux de Bourgogne étant inutilisables, le logo de l'ARAC a été mis en ligne par notre initiative 

Daniel Mas est correspondant régional pour la mutuelle de retraites de l’Arac, Association républicaine des anciens combattants et victimes de guerre. Inquiet, il témoigne d’un décret publié le 24 septembre 2013 et annexé au projet de loi de finances de la sécurité sociale, qui diminue la subvention étatique accordée aux rentes mutualistes des anciens combattants.

Les anciens combattants peuvent souscrire à une rente mutualiste, quel est son fonctionnement ?

« Tous les anciens combattants de tous les conflits y compris les actuels combattants des opérations extérieures, disposant d’une carte les reconnaissant comme tels, ont le droit depuis la guerre de 1914-18 à contracter une rente mutualiste. Il verse régulièrement, une somme d’argent déductible des impôts, à ces mutuelles d’anciens combattants. Et tous les six mois, l’adhérent touche des intérêts. C’est une rente viagère, donc la somme totale ne peut être touchée qu’en cas de force majeure ou par la personne désignée lors du décès du titulaire. »

Un décret du 24 septembre 2013 modifie la donne…

« Oui. Toutes ces rentes reçoivent une majoration de l’État de 12,5 à 60 % du montant de la rente. Par exemple, pour les anciens de la guerre d’Algérie, l’État verse un bonus de 25 %. Or, le décret diminue de 20 % la subvention accordée par l’État. Ainsi, il entend récupérer 10 millions d’euros en 2014 et 30 millions en 2015 et 2016. »

Quelles sont les conséquences ?

« Cette rente est une récompense faite par la loi du 4 août 1923. Cette modification, c’est du vol manifeste, le gouvernement veut combler les trous de l’État sur le dos des petits. Certains anciens combattants, à part leur retraite de combattants, n’ont pas d’autres retraites. Et cette rente, c’est tout ce qu’ils ont. Il y en a pas mal qui vont tirer la langue. Alors, on sollicite et on rouspète auprès du gouvernement, pour faire annuler ce décret

 

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :