de-Saint-Marc.jpg

   Courrier

de Guillaume  DENOIX de SAINT-MARC

Vous lirez le courrier de Guillaume  DENOIX de SAINT-MARC, président et porte-parole de l'association Les Familles de l'Attentat du DC10 d'UTAet directeur-général et porte-parole l'Association française des Victimes du Terrorisme, membres du Réseau Européen des victimes du Terrorisme

Petit neveu d’Hélie, pour lequel il y a eu pas mal de polémiques car en novembre 2011, Hélie de Saint-Marc fut fait grand-croix de la Légion d'honneur par le président de la République. Dans la cour des Invalides, par une matinée glaciale, le vieil homme recru d'épreuves et cerné par la maladie reçut cette récompense debout, des mains de Nicolas Sarkozy.

Guerre d'Algérie et putsch des généraux

Recruté par le général Challe, Hélie de Saint Marc sert pendant la guerre d'Algérie, notamment aux côtés du général Massu. En avril 1961, il participe – avec le 1er REP (Régiment étranger de parachutistes), qu'il commande par intérim – au putsch des généraux, dirigé par Challe à Alger. L'opération échoue après quelques jours et Hélie de Saint Marc décide de se constituer prisonnier.

Comme il l'explique devant le Haut Tribunal militaire, le 5 juin 1961, sa décision de basculer dans l'illégalité était essentiellement motivée par la volonté de ne pas abandonner les harkis, recrutés par l'armée française pour lutter contre le FLN, et ne pas revivre ainsi sa difficile expérience indochinoise.

À l'issue de son procès, Hélie de Saint-Marc est condamné à dix ans de réclusion criminelle.

Il passe cinq ans dans la prison de Tulle avant d'être gracié, le 25 décembre 1966.

Réhabilitation :

Longtemps, Hélie de Saint-Marc reste silencieux, muré dans ses souffrances, acceptant son manteau de paria. Jusqu'à ce que l'amitié quasi paternelle qu'il porte à son neveu, l'éditeur Laurent Beccaria, le pousse à accepter de témoigner.

En 1989, Hélie Denoix de Saint-Marc témoigne dans l'émission Apostrophes en 1989, après la sortie de sa biographie.

L'ancien officier, sorti de prison en 1966, qui vit paisiblement à Lyon, en pratiquant avec bonheur l'art d'être grand-père, devient en quelques livres l'icône d'un pays en mal de références.

Il me parait important que vous  ayez connaissance du point de vue d’un membre de la famille  DENOIX de SAINT-MARC sur des revanchards de l’OAS.

Armand de Simone

img623.jpgimg624.jpgimg622.jpg

Tag(s) : #Associations