Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

img09.jpg

Le 19 mars 1962 « Cessez-le-feu en Algérie » a été le premier jour de la fin d'un colonialisme  oppresseur VAINCU. Ce fut la victoire de la Paix.

Une guerre qui fit près de 30000 morts et plus de 300000 blessés, mutilés et psycho-traumatisés du côté français quand le peuple algérien pleurait de 500000 à 1,5 million tués (suivant les sources).

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes et le 19 mars 2014 la FNACA associera dans un même hommage toutes ces victimes qui auraient pu être évitées... comme elle l'a toujours fait depuis 1963.

La FNACA et les anciens combattants doivent s'élever contre “la montée d’une certaine intolérance ”. La FNACA, doit manifester, avec force, son opposition à l’inscription sur le Mémorial national de la guerre d’Algérie de plus de 100.000 noms de civils qui viendraient s'ajouter aux 4.000 déjà inscrits dont on se demande s'ils sont "Morts pour la France " ou pour "l'OAS", puisqu'il n'y a eu aucun contrôle.

Ainsi le Mémorial national a été détourné, dénaturé, falsifié. C’est pourquoi nous demandons qu’il retrouve sa vocation initiale et que n'y figurent que les noms des militaires appelés, rappelés, engagés et supplétifs morts pour la France, ainsi que  les représentants des forces de l’ordre (rendus pour certains d’entre eux attributaires de la qualité de Mort pour la France à titre militaire).

Un signe que “le poison de la haine raciste est encore plus que jamais présent dans notre société”.

La FNACA commémorera le Cessez-le-Feu de la guerre d’Algérie le 19 mars et non le 5 décembre (date politicienne, sans aucun rapport avec la guerre d’Algérie, date qui fait surtout plaisir à toutes ces associations nostalgiques de la défunte Algérie française, nostalgiques du colonialisme, cette date que la FNACA a toujours rejetée, avec une grande détermination, car instaurée – contre l’avis de 86 % des Français.

  45 MINUTES C'EST LE TEMPS ACCORDE PAR L'ETAT

A CETTE ESPECE DE DATE ABRACADABRANTESQUE 

ET PITOYABLE  DU 5 DECEMBRE

fleche003d

******************************************************************************************

 

A Paris, le ministre délégué Kader Arif se rend à 11 heures au Mémorial du Quai Branly (Paris VIIe). Après le Salut à l’emblème, une revue des troupes, une remise de décorations, et un dépôt de gerbe, le ministre doit prendre la parole, avant que le Choeur de l’armée française interprète le chant des Africains. La fin de cet hommage est prévu à 11h45... en réalité il s'est terminé à 11 h 45 !!! 45 minutes c'est encore beaucoup trop !!!

Voici quelques mots de Jean-François Gavoury président de l’ANPROMEVO : Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS :

"Le 5 décembre 2012, la cérémonie nationale d’hommage aux Morts pour la France avait été profanée par les tenants de l’Algérie française.

Alors même que l’allocution du ministre délégué avait cherché à complaire à un auditoire largement acquis à l’idéologie de la mission civilisatrice de la France dans ses colonies, la manifestation se conclura par la projection au visage de M. Kader Arif de tracts hostiles à l’inscription de la date du 19 mars dans le calendrier officiel des journées nationales de commémoration. Cet affront, publiquement infligé à un membre du Gouvernement, n’avait pas connu de précédent sur ce site. Un tel acte de profanation, revendiqué et assumé par ses auteurs, s’inscrivait dans la lignée de ces procédés dont l’OAS s’est rendue coupable avant comme après le cessez-le-feu, en Algérie comme sur le territoire métropolitain. Intervenant à un moment crucial des relations entre la France et l’Algérie et sur l’espace sacré du quai Branly, ces violences dépréciaient l’image de l’ensemble du monde combattant et faisaient injure au souvenir des Morts pour la France de la guerre d’Algérie ".

JFG

  ******************************************************************************************

La FNACA “doit se battre pour que les peuples algériens et français transmettent aux générations futures une vision objective de cette guerre, ainsi que nos valeurs, afin que tous nos enfants, quelle que soit leur origine, ne se posent pas la question de leur identité”.

 03_4115.jpg

 

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :