Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ArcdeTriomphe4.jpg

Mercredi 19 Mars 2014, nous avons commémoré le 52ème anniversaire du cessez le feu ayant mis fin officiellement à la guerre d’Algérie, le 19 Mars 1962 et le 1er anniversaire de son officialisation.

Il est bon de rappeler que c’est grâce à la volonté des deux assemblées, (l’Assemblée nationale le 22 Janvier 2002 et le Sénat le 8 Novembre 2012), que le Gouvernement s’en est remis à la sagesse du Parlement et que le président de la République a promulgué la loi relative à la reconnaissance du 19 Mars, comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

La FNACA, seule association spécifique de la Guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc a depuis 1963 commémoré cette date incontournable qui appartient à l’histoire de notre pays.

Plus de 50 années d’opiniâtreté de nos responsables locaux, départementaux, nationaux, du soutien de nos adhérents, de leurs familles, de nos élus, de la population pour que nos 30 000 camarades morts pour la plupart à l’âge de 20 ans durant cette guerre d’Algérie et ces combats en Afrique du Nord aient une journée du souvenir, nationale, officielle, en relation avec le conflit.

Nous associons à cet hommage, les victimes civiles et militaires d’avant et après le cessez le feu officiel du 19 Mars 1962, nous n’oublions pas les harkis, livrés à un tragique destin, nos compatriotes qui ont du quitter leur terre natale, abandonner leur cimetière et ce cortège interminable constitué par 250 000 malades, blessés, pour certains, marqués dans leur chair à tout jamais.

L’office religieux en la cathédrale Saint Louis des Invalides était concélébré par six prêtres anciens combattants en Afrique du Nord, suivi par la cérémonie devant le Mémorial quai Branly, présidé par M. Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, en charge des anciens combattants.

Un cortège impressionnant précédé par plusieurs centaines de drapeaux remontait les Champs Elysées afin de participer à la cérémonie nationale sous l’Arc de Triomphe, cérémonie présidée par Madame George Pau-Langevin, ministre délégué à la réussite éducative, en présence de nombreux élus, de représentants du monde des anciens combattants, de présidents d’associations.

Pour la première fois la popularisation du Bleuet de France, demandée par la FNACA a été autorisée, au même titre que pour les cérémonies du 11 Novembre 1918 et du 8 Mai 1945. Cette cérémonie nationale est à présent inscrite dans le calendrier mémoriel des commémorations nationales, officielles de notre pays.

Journée nationale du souvenir et de recueillement, telle est la signification de la date du 19 Mars.

Soyons toujours aussi nombreux devant nos monuments aux morts de nos villes, de nos villages,

 Pour ne pas oublier, pour ne pas les oublier.  

                                                                           Guy DARMANIN

                                                                           Président national

                                                                           de la FNACA

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :