Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

549391 621869007830480 526277317 n


 
            Le Comité National de la FNACA réuni à Paris, les 8 et 9 janvier 2014, a procédé à un large tour d’horizon de la situation des anciens combattants en Afrique du Nord, après le vote de la Loi de Finances pour 2014.
            Il se félicite des deux mesures principales que constituent le bénéfice de la carte du combattant pour tous ceux qui ont quatre mois de séjour en Afrique du Nord commencés avant le 2 juillet 1962 et l’évolution du montant de l’Aide différentielle en faveur des conjoints survivants, passée de 900 à 932 euros mensuels.
            Il engage le gouvernement à ne pas retarder davantage la revalorisation de cette mesure en faveur des Veuves d’anciens combattants pour l’amener rapidement au niveau du seuil de pauvreté de 977 euros et son extension aux anciens combattants eux-mêmes.
            Le Comité National de la FNACA se réjouit de l’initiative parlementaire qui a permis, en deuxième lecture du projet de budget, de revenir sur une atteinte au Droit à réparation que constituait le rabotage des rentes mutualistes du Combattant. Il en remercie notamment les membres de la Commission des Finances et son président, M. Christian Eckert.
            Il prend acte de l’abrogation du décret du 24 septembre par celui du 27 décembre 2013, et demande qu’une telle disposition soit abandonnée pour les budgets à venir, dans la mesure où les économies recherchées sont naturellement réalisées par l’érosion démographique du monde combattant.
            D’une manière générale, le Comité National engage le gouvernement à épargner les anciens combattants des mesures de rigueur budgétaire qui sont programmées dans le cadre de la crise économique et financière, sachant que cette catégorie a déjà consenti de lourds sacrifices pour le Pays.
            Dans le domaine de la Mémoire, la FNACA, seule association spécifique, forte encore de ses 340 000 membres, rappelle son attachement indéfectible à la commémoration du 19 mars 1962, cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, seule date historique pour l’hommage qui est dû aux 30 000 « Morts pour la France » en Afrique du Nord entre 1952 et 1962.
            En application de la Loi du 6 décembre 2012 qui fait désormais du 19 mars une Journée Nationale Officielle, la FNACA appelle tous ses adhérents, leurs familles et la population, à participer aux cérémonies du mercredi 19 mars 2014, dans toute la France .
            Enfin, en ce début de l’année du centenaire de la guerre de 1914-1918, la FNACA proclame son attachement à la Paix et à la résolution de tous les conflits qui ensanglantent encore la planète et notamment ceux dans lesquels des soldats français risquent encore leur vie.

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :