Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Béziers : Couquet réclame à Ménard le retrait de la stèle de l’OAS

la-stele-de-l-oas-devenue-la-stele-de-la-discorde_914522_66.jpghttp://www.midilibre.fr/2014/06/05/la-stele-de-l-oas-irrite-toujours-aime-couquet,1002128.php

Depuis 2008, une stèle crée la discorde, en plein cimetière neuf de Béziers. Une plaque commémorative rend hommage à quatre fusillés de l'OAS. Aimé Couquet réclame son retrait.

 Depuis 2008, une stèle crée la discorde, en plein cimetière neuf de Béziers. Une plaque commémorative rend hommage à quatre fusillés de l'OAS. Accolée à un monument privé, honorant la mémoire des morts restés sur la terre d'Algérie, cette stèle avait créé, à l'époque, l'indignation du communiste Jean-Louis Bousquet. C'est ensuite Aimé Couquet qui a pris la relève de ce combat débouchant sur un bras de fer judiciaire avec l'ancien maire Raymond Couderc.

Un courrier à Robert Ménard

L'animateur en chef du conseil municipal reprend le combat aujourd'hui en demandant dans un courrier à Robert Ménard "de faire enlever la stèle du cimetière neuf". Une missive qui poursuit : "Sur le fond du problème, il me paraît regrettable de contester la décision de paix, via l'indépendance de l'Algérie, qui avait mis fin à plus de sept ans d'une guerre qui a été source de deuils et de souffrances." Les écrits d'Aimé Couquet ne semblent pas avoir trouvé une oreille attentive à l'hôtel de ville. Interrogé sur la question, Robert Ménard s'est contenté de répondre : "Face à tant de bêtises, je ne ferai aucun commentaire."

****************************************************

LE POINT DE VUE

DE JACQUES CROS

De  l’incapacité à argumenter

Un article de Midi Libre du jeudi 5 juin donne la réponse (la non-réponse plutôt) de Robert Ménard, l’actuel maire de Béziers, à une demande d’Aimé Couquet de faire procéder à l’enlèvement de la stèle à la gloire de l’OAS érigée dans le cimetière neuf de la ville.

A la fin de l’article de Midi Libre Ménard est cité « Face à tant de bêtises, je ne ferai aucun commentaire » ! Ainsi à une lettre argumentée faisant le point sur les problèmes de légalité et plus fondamentalement encore sur la nature même de la guerre d’Algérie il n’y a pas de réponse construite. La raison en est simple, les nostalgériques n’ont pas d’analyse à opposer.

Nous avions déjà relevé la chose avec les commentaires postés sur l’article consacré à la tentative d’ériger une stèle semblable à celle de Béziers à Polop en Espagne. En guise de débat, c’est l’invective, l’agressivité, la violence, le mépris… qui prévalent.

Il me semble que c’est la caractéristique des méthodes utilisées par le Front National. Le négationnisme ne s’embarrasse pas de fioritures. Le simplisme tient lieu de démonstration !

Le colonialisme doit être un point de détail dans la vision qu’a des faits Robert Ménard. Nous ne nous attendions pas à ce qu’il obtempère à l’injonction d’Aimé Couquet mais il oppose à une lettre raisonnée la vacuité la plus compète ! Le courrier qu’il a reçu est « plein de bêtises » ! Ça ne se discute pas, c’est une évidence qui se suffit à elle-même !

 

Jacques Cros

 

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :