Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

dalida02.jpg

Dalida, de son vrai nom Yolanda Gigliotti, naît le 17 janvier 1933 au Caire, en Egypte.
La chanteuse mythique débute sa carrière dans sa ville natale. En 1954, sa beauté singulière fait mouche, elle est consacrée Miss Egypte et joue également dans des films locaux.

Attirée par la France, elle débarque à Paris la même année et débute sa carrière de chanteuse dans de petits cabarets. Elle est remarquée par Lucien Morisse, qui devient son mentor, puis son mari. Son frère Orlando la conseillera également et sera son manager tout au long de sa carrière.

Le titre Bambino la propulse vers le succès en 1956. D'autres chansons gorgées de soleil suivront : Histoire d'un amour, Gondolier, Romantica... Adoptée par les Français, Dalida devient également une star internationale. Son accent s'accorde à merveille avec les mélodies méditerranéennes qu'elle continue d'interpréter.

Mais en 1966, un drame vient bouleverser sa vie. Le jeune chanteur italien Luigi Tenco, son nouveau compagnon, se suicide. Elle tente également de se donner la mort mais est sauvée à temps.

Quatre ans plus tard, Lucien Morisse se suicide à son tour, Dalida est anéantie. Elle poursuit malgré tout sa carrière et enchaîne les tubes avec Paroles, paroles en 1973, 426885-dalida-156x133-2puis l'année suivante Gigi l'amoroso et Il venait d'avoir dix-huit ans, autant de chansons qui sous leur légèreté apparente révèle la force et la faiblesse de cette femme blessée.

Elle reprend aussi avec une incroyable intensité des chansons qui semblent avoir été écrites pour elle telles que Avec le temps ou Je suis malade.

En 1986, Dalida tourne Le sixième jour sous la direction de Youssef Chahine, où elle incarne une bouleversante grand-mère. Ce sera son premier et dernier grand rôle au cinéma.

L'année suivante, le 3 mai 1987, Dalida, emportée par son mal de vivre, met fin à ses jours. Chanteuse populaire transcendant les générations et les époques, diva absolue, les multiples facettes de Dalida font d'elle une des artistes françaises les plus aimées de tous les temps.

dalida01.jpg 

 

Dalida écrit un mot d'adieu

 " la vie m'est insupportable, pardonnez-moi "

 le 3 mai 1987 avant de se donner la mort.

 Cimetiere de Montmartre à Paris

 Cimetière de Montmartre à Paris

 

 

 

 

 

 

 


 
 
Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :