Non M. Cuesta le 19 mars 1962 n’est pas une victoire du FLN… sur le plan militaire… c’est d’abord la Victoire de la paix… approuvée par plus de 90 % de Français.

Il y a eu des morts après le 19 mars 1962, c’est vrai… Mais vous oubliez volontairement de dire, M. Cuesta, qui a commencé à rejeter le Cessez-le-feu, qui a commencé à faire la guerre à l’armée de la France dès le 22 mars 1962, qui a pratiqué la politique de la terre brûlée et massacrant d’innombrables victimes algériennes et françaises, en Algérie comme en France… Oui il y a eu les vengeances du FLN, mais il y a eu aussi et surtout les crimes des terroristes de l’OAS.    

La France avait gagné militairement sur le terrain la guerre d’Algérie, mais elle a voulu en finir avec le colonialisme… surtout qu’elle était condamnée, sur le plan diplomatique, par toutes les Nations du Monde…  

D'ailleurs, en Algérie, le 19 mars, il ne se passe rien, il ne se passe vraiment rien. En Algérie, il n'y a aucunes rues, places, ronds-points, stèles, etc qui portent le nom de 19 Mars 1962... Il n'y a aucunes cérémonies... Pour les Algériens seules deux dates comptent : le 1er novembre 1954 et le 5 juillet 1962. 

Le 19 mars 1962 marque donc la liquidation de l’Empire colonial français.

Le 19 mars 1962 est la date où la France a commencé à mettre en cohérence les valeurs anticoloniales et de respect des droits de l’Homme qui sont le fondement même de notre République.

Malheureusement la décolonisation des esprits et des pratiques n’est pas encore terminée, aujourd’hui, 50 ans après la fin de la guerre d’Algérie… Vous en êtes l’exemple vivant… M. Cuesta.

Guerre si longtemps non reconnue comme telle, dont la Nation et ses dirigeants successifs ne sont pas très fiers. Ils en étaient, il y à peu à mélanger le nom de civils « Morts pour l’OAS » aux porteurs de nos tenues militaires « Morts pour la France » sous les couleurs du drapeau national, au Mémorial National du Quai Branly.

Quant au Front National appelé maintenant le «Rassemblement bleu marine » Marine… vous connaissez ? Ce parti anti républicain réclame rien moins que de débaptiser les rues portant le nom de 19–Mars-1962… Eh bien là… c’est une mission impossible à réaliser… car la France républicaine (de toutes tendances politiques) l’empêchera de nuire.

Tag(s) : #Associations