Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Moustoir (Côtes-d’Armor)

« La guerre d'Algérie nous a volé nos plus belles années »

sb43_3943585_3_px_470_-copie-1.jpg

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_--La-guerre-d-Algerie-nous-a-vole-nos-plus-belles-annees-_22157-avd-20130308-64709876_actuLocale.Htm

Trois questions à...

Georges Poulizac, président local des anciens d'Algérie et organisateur de la cérémonie cantonale du 19 mars.

Parlez-nous un peu du contexte dans les années 55...

Je suis né le 17 juillet 1934 et en 1954, j'avais 20 ans. Comme tous les jeunes de mon âge l'activité c'était l'agriculture, l'aide à la maison en attendant d'être appelé sous les drapeaux, car on savait que l'on ne pouvait pas y échapper. Le contexte était spécial : on sortait à peine de l'Indochine. En Algérie, les troubles devenaient de plus en plus importants. Je voyais se profiler cet appel et cet envoi en mission. Je peux vous dire que cela vous met du plomb dans la tête quand vous avez 20 ans. En fait, j'ai été appelé en novembre 1955, avec du retard ; je n'ai jamais su pourquoi. Je n'ai pas traîné en France et j'ai débarqué tout de suite en Algérie.

Comment se sont passées vos deux années là-bas ?

Nous étions 400 sur le bateau et avons été séparés en deux groupes. Je me suis retrouvé chez les Tirailleurs sénégalais et envoyé dans le secteur de Constantine. L'année 56 était là ; j'ai connu ma première embuscade en début d'année. J'étais chauffeur d'un camion et devant moi le premier a explosé ; dans mon groupe, on avait sept blessés et j'ai pu évacuer mon co-pilote, blessé à la mâchoire. Je me suis protégé avec la roue avant-droite du camion. Les renforts nous ont dégagés. C'est un fait d'armes ; j'en ai connu d'autres. Je suis revenu une fois en permission. Avec mes parents, on a évité le sujet et j'ai été libéré fin 57. Je le dis : on nous a volé les plus années de notre vie et cela nous a tous marqué. Les jeunes d'aujourd'hui ne se rendent pas compte : pas d'armée, pas de conflit près de chez nous. Ils feraient bien de réfléchir un peu plus.

Vous préparez les cérémonies du 19 mars ?

Oui, car même si nous sommes une toute petite section, c'est chacun son tour. J'ai reçu le soutien du maire-adjoint. La cérémonie à laquelle est conviée toute la population se déroulera ainsi : rassemblement à 11h avec les drapeaux, puis défilé de la mairie au monument, hommage aux morts des guerres, décorations. Le vin d'honneur sera servi à la salle polyvalente. Un repas en commun est prévu à la salle des fêtes du chef-lieu, vers 13 h. Il est demandé aux anciens d'Algérie de s'inscrire auprès de chaque président de section.

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :