guerre-d-algerie-un-face-a-face-sans-debordement_314895_516.jpg

Photo : Thierry Grillet

http://www.lindependant.fr/2013/06/08/guerre-d-algerie-un-face-a-face-sans-debordement,1762531.php

Hier, 50 personnes se sont opposées, en silence, à l'hommage à la stèle aux hommes "tombés pour que vive l'Algérie française". Hier matin 9 h, à quelques pas de l'entrée du cimetière nord, les membres du Collectif pour une histoire franco-algérienne non falsifiée (PCF, NPA, LDH, Mouvement de la paix, Survie, ARAC, ANCAC, EELV, ANPNPA) ont déroulé deux banderoles : Non à l'hommage de la honte et Hommage à toutes les victimes de la guerre d'Algérie. C'est au cimetière du Vernet qu'a été érigée en 2003 la stèle de la discorde, en hommage "aux fusillés, aux combattants tombés pour que vive l'Algérie française". De l'autre côté du rond-point, une dizaine d'hommes et de femmes venus pour honorer "la mémoire de personnes qui ont été fusillées par de Gaulle". Au centre, pour les séparer et éviter tout débordement, alors que les deux rassemblements ont été interdits et le cimetière fermé par arrêté préfectoral, une soixantaine de gendarmes.

guerre-d-algerie-un-face-a-face-sans-debordement_314896_516.jpgPhoto DR (mais légende hors article  : Jean-Pierre Prévoteaux (pro-OAS) n'a pas pu déposer ses fleurs)

Deux lectures :

"Nous sommes mobilisés pour protester contre la présence de cette stèle, où sont inscrits 116 noms de terroristes de l'OAS, dans un cimetière, un lieu de paix et de recueillement, explique Roger Hillel membre du Collectif. Face à lui, une autre vision de l'histoire de la guerre d'Algérie, rappelée à forte voix par Jean-Pierre Prévoteaux venu "à titre individuel en tant que Français" déposer au pied de la stèle deux roses rouges ornées du drapeau tricolore. Un geste qu'il ne pourra pas faire en cette journée symbolique, alors que la veille cette stèle a été fleurie en toute discrétion. A 11 h 30, après avoir entonné le Chant des Africains, les pro-OAS sont repartis sans avoir déposé de fleurs. Et les anti-OAS ont replié leurs banderoles. Sans heurts. Chacun ayant exprimé sa vision de cette page sombre de l'histoire. Les forces de l'ordre déployées devant le cimetière ont empêché tout contact entre les deux rassemblements.

Tag(s) : #Associations