METTEZ-VOUS EN PLEIN ECRAN POUR PLUS DE CONFORT

Pour Kader Arif, Jean Zay "figure patriotique", légitime à entrer au Panthéon

Par AFP le 15 mars 2014

 

Le ministre chargé des Anciens combattants, Kader Arif, a affirmé que Jean Zay, "figure patriotique", était légitime pour entrer au Panthéon, en réponse à la quarantaine d'associations qui y sont opposées, reprochant à ce résistant d'avoir insulté le drapeau français dans ses écrits.

"Vous fondez votre position sur un poème écrit par Jean Zay en 1924", à 19 ans, qui "n'était pas destiné à la publication", rappelle M. Arif dans une lettre aux membres du comité national d'entente des associations patriotiques et du monde combattant, dont l'AFP a eu copie samedi.

Ce poème de Jean Zay a été révélé en 1932 "lors d'une campagne électorale" et "utilisé par une extrême droite profondément antisémite pour dresser son procès politique", souligne le ministre, qui retrace le parcours militaire du résistant.

Sous le régime de Vichy, "dès octobre 1940, les mêmes tentèrent de faire le procès d'une personnalité si viscéralement attachée à la France", rappelle-t-il au sujet de ce résistant assassiné en juin 1944 par la Milice.

"Tout dans le parcours de cet homme exemplaire devrait vous convaincre de sa légitimité pour entrer au Panthéon", ajoute M. Arif, en notant que Jean Zay "réunit d'ailleurs aujourd'hui les Républicains de droite - ainsi François Fillon en 2004 lui rendit-il hommage - comme de gauche".

François Hollande a annoncé fin février le transfert au Panthéon des cendres de quatre personnalités : Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay.

UN COMMUNIQUE HONTEUX

MESSIEURS LES ESPRITS MILITAIRES TAISEZ-VOUS !!!

img543.jpgimg544.jpgimg545.jpgimg546.jpgILS AURAIENT PREFERE HELIE  DENOIX DE SAINT MARC

helie-denoix-de-saint-marc_article.jpg

http://www.famillechretienne.fr/societe/politique/helie-de-saint-marc-jerome-lejeune-abbe-pierre-iront-ils-au-pantheon-109556

Hélie de Saint Marc, Jérôme Lejeune, l’abbé Pierre et d’autres catholiques engagés dans la vie publique figurent en bonne place parmi les noms suggérés par les Français pour reposer aux côtés des « grands hommes ».

Leurs noms sont arrivés dans les premières places parmi deux mille autres suggestions. Cinq catholiques ont été plébiscités par les internautes pour reposer au Panthéon, dans le cadre d’une consultation publique lancée au mois de septembre. Belle cinquième place pour le regretté Hélie de Saint Marc, septième pour l’abbé Pierre, dixième pour le généticien Jérôme Lejeune, ardent défenseur de la vie à naître, une treizième place pour Sœur Emmanuelle et une vingtième pour l’abbé de l’Épée, précurseur de l’enseignement dispensé aux sourds (1712-1789).

Peu probable que François Hollande tienne compte de ces résultats€¦

Plus de trente mille personnes ont répondu à l’appel du Centre des monuments nationaux en donnant leur avis sur la personnalité qui rejoindra les soixante-treize grands hommes déjà « panthéonisés ».

**********************************************************************

Le jeudi 8 décembre 2011, Jacques Cros un ami de Béziers nous faisait parvenir cet article qui sera, aujourd'hui notre conclusion : " Un putschiste a été décoré de la Grand'Croix de la Légion d'honneur, la dignité la plus élevée dans l'Ordre"

Inquiétant !

indexdenoix.jpgLe 28 novembre 2011 dans la cour des Invalides

On assiste ces derniers temps à une série d’initiatives qui ont apparemment pour objectif de justifier le colonialisme dont la France s’est rendue coupable. Justifier le colonialisme et tout ce qui l’accompagne y compris le putsch des généraux en avril 1961 et l’OAS, organisation terroriste qui est née de son échec.

La dernière initiative en date c’est la promotion dans l'ordre de la Légion d'Honneur d'Hélie Denoix de Saint-Marc qui vient de recevoir la distinction de Grand Croix, c'est-à-dire la dignité la plus élevée dans l'Ordre.

Qui est Hélie Denoix de Saint-Marc ? Une personnalité certainement complexe, mais ce qui provoque l’indignation devant le fait qu’on lui décerne la Grand Croix de la Légion d’Honneur c’est son comportement lors du putsch des généraux félons à Alger en 1961.

A cette date Hélie de Saint Marc est commandant par intérim du 1er REP, le premier régiment étranger de parachutistes. Voici ce qu’écrit Wikipédia : « Dans la nuit le 1er REP, sous les ordres du commandant Hélie Denoix de Saint-Marc, s’empare en trois heures des points stratégiques d’Alger, notamment du Gouvernement général d’Alger, de l’hôtel de ville, de la radio et de l’aéroport d’Alger. »

Après l’échec du putsch Hélie Denoix de Saint-Marc se constitue prisonnier, est jugé et condamné à dix ans de réclusion criminelle. Il passera cinq ans à la prison de Tulle avant d’être gracié par le Général De Gaulle en 1966.

C’est donc un putschiste que l’on vient de décorer !

Nous avons pu lire l’allocution qu’a prononcée Bruno Dary, le gouverneur militaire de Paris, à l’occasion de la cérémonie qui s’est déroulée aux Invalides au cours de laquelle sa distinction lui a été remise par Nicolas Sarkozy en personne.

Le gouverneur militaire de Paris n’est pas un simple caporal et ce n’est certainement pas un hasard s’il a été choisi pour faire l’éloge du nouveau récipiendaire de la Grand Croix.

Bruno Dary n’a pas craint d’ailleurs de terminer son allocution par « chacun de ceux qui sont là, qui vous estiment et qui vous aiment, ont envie de fredonner cette rengaine, désormais entrée dans l’histoire : « Non, rien de rien ! Non, je ne regrette rien ! »

Il faut savoir que c’est précisément ce que chantaient, après son échec, les Légionnaires ayant participé au putsch !

Tout un symbole que le rappel de cette rengaine ! Devant l’approfondissement de la crise, le capitalisme n’aurait-il donc que le fascisme comme solution ?

Finalement, avec sa position concernant la plaque à la gloire des tueurs de l’OAS, scellée sur une stèle dans un des cimetières de Béziers qu’il refuse de faire enlever, Raymond Couderc ne dépare pas dans le contexte !

Jacques Cros

 

 

Tag(s) : #Associations