Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

img276.jpg 

Contrairement à la détestable affirmation

circulant sur le Site Internet de l'UNC

 comme quoi, seules, deux associations

 seraient pour la commémoration

 du 19 mars 1962

l'UNC, avec sa mauvaise foi habituelle

oublie volontairement ceci :  

******************

Le 19 mars 1962 : l'avènement de la Paix 

  

vz6mh5is

 

La FNACA n’est pas seule en France

A commémorer le 19 mars 1962

Plus de 48 unions d’anciens combattants

Plus  de 20 000 conseils municipaux

Plus  de 9 conseils régionaux

Plus de  48 conseils généraux

de toutes les sensibilités politiques

ont émis un vœu en faveur de l’officialisation

de la date du 19 mars

comme journée du souvenir

et de recueillement.

Les successifs sondages réalisés

confirment les précédents

et indiquent que 84 % des Français

considèrent que la date anniversaire

du cessez-le-feu

 le 19 mars 1962

reste la plus appropriée

pour la journée du souvenir

et de recueillement  

Il est grand temps

Que la démocratie soit respectée

Et que la République Française

Officialise la date du 19 mars 1962

Comme journée du souvenir

Aux victimes civiles et militaires

De la guerre d’Algérie

*********************************************

 

Pour votre information vous pouvez prendre

connaissance (si vous le souhaitez) de l'article

de l'UNC

http://www.unc.fr/ 

Loi 19 mars : une proposition qui divise les Français

Le Comité d’entente des associations patriotiques apprend avec surprise que le Sénat va examiner, le 23 octobre 2012, une proposition de loi de 2002 visant à faire du 19 mars une journée nationale du souvenir et de recueillement de la guerre d’Algérie et des événements en Tunisie et au Maroc. Aucune concertation n’a prévalu dans l'action menée par quelques parlementaires et le Comité y voit un risque grave de division de la communauté nationale. Déjà en décembre 2001, le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants avait préconisé de ne pas retenir cette date, en raison de la forte opposition d’une majorité d’associations d’anciens combattants, ce qui est toujours le cas aujourd’hui. Le Comité rappelle qu'il existe déjà une journée nationale concernant cette période de l'histoire, le 5 décembre. Un monument a été érigé au quai Branly (notre photo). Il rappelle que seules, deux associations, ont choisi le 19 mars pour leur recueillement. C'est leur choix, cela n'a pas été celui des Présidents de la Ve République y compris le Général de Gaulle et François Mitterrand.
Il rappelle que la loi du 28 février 2012, votée par la très grande majorité des parlementaires, assure que la mémoire de tous les “Morts pour la France” est honorée le 11-Novembre en même temps que la victoire et la paix.
En conséquence, le Comité d’entente, avec les 30 associations signataires représentant 1,2 millions de membres, met en garde contre ce projet qui ne peut que raviver des divisions anciennes que l'élan de tant de Français et de parlementaires pour honorer tous ceux qui sont morts pour la France avait fait oublier. Le sérieux, la lucidité et le souci de l'intérêt général doivent l'emporter pour qu'enfin le calme s'impose dans le souvenir de ces moments douloureux de notre histoire nationale.

• Retrouvez la liste des associations signataires de ce communiqué en cliquant ici.

*********************************************************************************************

Une simple observation de notre ami Jean-François Drillien président du Comité Chalon Ville de la FNACA :

« A remarquer que les associations signataires sont celles qui regroupent en leur sein un grand nombre de putschistes de 1961. Ils n'ont pas encore digéré la perte de l'Algérie française et prônent toujours les bienfaits de la colonisation ».

 

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :