110406085018418483

 

VIDEO REALISEE PAR LE SITE ET LE FORUM DE SETIF

ET DE SA REGION


 Le 4 septembre 2013 le président allemand est allé avec François Hollande se recueillir sur les ruines du village français d'Oradour-sur-Glanes, village martyr français incendié par les nazis en 1944.
Mais la France doit regarder son passé en face, reconnaître et condamner ses crimes... depuis 1830 en Algérie.

Un exemple parmi tant d’autres que vous verrez dans la vidéo ci-dessous " 20 ans après la fin de la guerre d’Algérie : un charnier de près de 1000 cadavres algériens a été découvert dans les Aurès à Khenchela ".

 

 

Edito du 3 Septembre 2013

  d’Henri POUILLOT militant antiraciste, anticolonialiste, Président de "Sortir du Colonialisme"

La France peut-elle donner des leçons de morale pour "punir" le petit garnement de Bachar el-Assad ?

Le terme de "punir", en effet, concerne une sanction administrée à un enfant qui a désobéi. S’il s’agit d’un crime commis, c’est un tribunal qui doit juger, après instruction du délit, de la sentence à administrer.

Comment la France, par le bon vouloir de son président peut-elle décider de "punir" et qui ? Bachar El-Assad est-il le seul criminel responsable de l’utilisation des armes chimiques ? A-t-il des complices ? Quelle serait leur part de responsabilité ? Seule une enquête approfondie et un tribunal ad-hoc peuvent prononcer la peine adaptée en fonction de l’implication des responsables des infractions commises. Tous sont-ils passibles de la peine de mort ? La peine de mort est-elle acceptable ? Et l’exécution sommaire, sans jugement, est-elle tolérable ? En aucun cas le peuple syrien ne peut, ne doit être victime de "dégâts collatéraux".

De quel droit divin notre Président a-t-il pu porter un jugement pour décider de la sentence ? Et quelle sentence : l’exécution du président syrien ? Des pays ont souvent utilisé des agents de leurs services secrets pour de telles "besognes". Une frappe (même ciblée) par des tirs même précis va faire des victimes qui n’auront eu pour seul "faute" de s’être trouvées au mauvais moment au mauvais endroit. Aucune garantie que le principal responsable, et encore moins les "complices" soient "punis",
Détruire des dépôts d’armes chimiques ? Ils peuvent être reconstitués dans les heures qui suivent !!!

Mais un autre aspect "moral" mérite réflexion. La France peut-elle donner des leçons de morale dans un tel type de conflit ? Je ne prendrai que la Guerre d’Algérie (mais on pourrait citer aussi l’Indochine, Madagascar, le Cameroun...) :
 Combien de villages ont été rasé au napalm par l’aviation française (entre 700 et 800) ? En novembre 2004, j’ai visité les ruines de l’un de ces villages de 800 habitants, tous brûlés vifs, comme à Oradour-sur-Glane, pas dans une église, mais dans leur mechta ! On trouve encore aujourd’hui des éclats de ces bombes sur le sol.
 Combien de "crevettes Bigeard" ont été jetées dans la Méditerranée ?
 Combien d’Algériens (quand je dis Algériens, c’est aussi Algériennes) sont morts dans les camps d’internement à la "française" (pudiquement appelés camps de regroupement) ? 200.000, 400.000 ? donc beaucoup.
 Combien d’Algériens sont morts sous la torture, dans des "corvées de bois" ?
 Combien d’Algériens sont morts lors de la répression du 17 octobre en plein centre de Paris ?

Avant de donner des leçons de morale sur les actes répréhensibles dans un tel conflit, la France se devrait de reconnaître ses responsabilités et de les condamner, elle serait plus crédible.

 

  

11/09/2013 22:08:20
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire  

Bonjour,

Un commentaire vient d'être posté par HenrietteDiCastelli sur l'article

La France doit regarder son passé en face : Combien y a-t-il d'Oradour

en Algérie ? *** En complément l'Edito d'Henri Pouillot., sur votre blog

BLOG PERSONNEL DE MICHEL DANDELOT *** REGION

BOURGOGNE

Extrait du commentaire :

C'est par l'intermédiaire d'un ami que j'ai pris connaissance de votre site

et le 1er article sur lequel je tombe concerne les "méfaits de la France

coloniale en Algérie"

Il est vrai que des charniers sont découverts de temps à autres sur

l'étendue du territoire et les victimes, des milliers de bombes larguées

aux frontières Est et Ouest de l'Algérie, font, 50 ans après, toujours

des victimes parmi les écoliers ou les bergers .

La France de Hollande gagnerait davantage à reconnaître le sinistre

comportement de ceux qui défendaient une cause perdue d'avance.

Votre texte est clair, je vous félicite et il faudrait que ce même texte

soit largement diffusé (et c'est ce que je vais faire auprès de tous

mes liens) de sorte à crever l'abcès une fois pour toute. Nous avons

beaucoup plus intérêt à nouer des liens solides avec la rive sud,

il va de l'intérêt de la France à la seule condition de bannir l'esprit

paternaliste qui relève d'une période révolue.

Bravo pour cet écrit, je vous félicite parce que le contenu - croyez moi -

m'est allé droit dans le coeur !

***************************************************

Merci Madame pour votre message. Merci pour votre intention de faire connaître cet article.

Très cordialement.

Michel Dandelot
 


 

 

Tag(s) : #Associations