l-arc-de-triomphe article vignette http://www.defense.gouv.fr/

On peut, en effet se poser la question, si nous consultons le Site internet du Ministère de la Défense, dans la rubrique « Mémoire – Commémorations » nous ne trouvons aucune trace de la :

Loi relative à la reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc :

Par contre la journée du 5 décembre est mise en valeur ?

 

Mise à jour : 19/10/2012 00:07 : on ne se presse pas pour faire les mises à jour

Les cérémonies nationales commémorent la mémoire des faits d'armes des grands hommes, des combattants et le sacrifice des victimes civiles ou militaires des guerres. Le ministre de la Défense prend en charge l'organisation de ces cérémonies. Dans les départements et les communes, les cérémonies sont organisées par les Préfets, les Sous-préfets et les Maires.

Les jeunes générations sont souvent associées à ces cérémonies. Collégiens et lycéens participent aux hommages rendus (lecture de textes historiques, ravivage de la Flamme du Souvenir à l'Arc de Triomphe etc.) ; ils effectuent, avec leurs enseignants, un travail préparatoire sur les événements commémorés. Leur participation est l'un des vecteurs de transmission et de réflexion sur les valeurs républicaines.

VOUS POUVEZ CLIQUER SUR CHACUN DES LIENS CI-DESSUS ET CI-DESSOUS

Neuf journées nationales annuelles ont été instituées par des textes législatifs ou réglementaires :

·         La journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation, le dernier dimanche d'avril

·         La commémoration de la victoire du 8 mai 1945, le 8 mai

·         La fête nationale de Jeanne d'Arc et du patriotisme, le 2ème dimanche de mai

·         La journée nationale d'hommage aux "morts pour la France" en Indochine, le 8 juin

·         La journée nationale commémorative de l'appel du général de Gaulle, le 18 juin 1940, à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi, le 18 juin

·         La journée nationale à la mémoire victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et d'hommage aux "Justes" de France, le 16 juillet si c'est un dimanche, ou le dimanche qui suit

·         La journée nationale d'hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives, le 25 septembre

·         La commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918 et l'hommage rendu à tous les morts pour la France, le 11 novembre (voir loi du 24 octobre 1922, en bas de page et loi du 28 février 2012)

·         La journée nationale d'hommage aux morts de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie, le 5 décembre

S’y ajoute une dixième cérémonie en hommage à Jean Moulin, qui se déroule à Paris, au Panthéon, le 17 juin, jour anniversaire de l'acte considéré comme son premier acte de résistance. L’organisation de cette cérémonie répond à un usage et non à un texte législatif ou règlementaire.

  Focus

Tag(s) : #Associations