Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ob_b38c25_jean-moulin.jpg

"Les jours heureux"

à Mâcon le 27 mai

avec Daniel Cordier

Publié par Cercle Jean Moulin 7 Mai 2014

Le Cercle Jean Moulin, la FNDIRP71, l'AFMD71 organisent à Mâcon, amphithéâtre Guillemin cours Moreau, le 27 mai une projection à 19H45 du film "les Jours Heureux" de Gilles Perret.

Avec en préambule une interview exclusive et inédite de Daniel Cordier, réalisée à son domicile par le Cercle Jean Moulin.

Avec le soutien de l'Office Départemental des Anciens Combattants et Victimes de Guerres de Saône et Loire , ODAC71

La projection se fera en présence de Walter Bassan, ancien Résistant Déporté, Président de la FNDIRP et personnage centrale de "Walter, retour en Résistance", film de Gilles Perret.

en association avec :

- le Souvenir Français 71, ARAC71, Amicale des Anciens du 4ème Bataillon de Choc

- le Droit Humain,

- la CGT Cheminot 71,

- le MRC 71, République et Socialisme 71....

avec le soutien de l'Embobiné

Entrée Gratuite

Les jours heureux - Sortie le 6 novembre 2013

Un film de Gilles Perret

 

Avec Raymond Aubrac, Robert Chambeiron, Daniel Cordier

Depuis plusieurs mois, le réalisateur Gilles Perret filme et recueille les témoignages de plusieurs acteurs ayant participé à l'élaboration de programme du Conseil National de la Résistance.

Ce documentaire intitulé "Les jours heureux" veut raconter l'histoire de ces quelques hommes sans qui la sécurité sociale, les retraites par répartition, le vote des femmes, les comités d'entreprise et bien d'autres choses n'existeraient pas aujourd'hui en France. L'occasion aussi de rencontrer des historiens, des journalistes, des analystes spécialistes de la question de la déconstruction de ce programme par quelques-uns et de voir que, pour tous, le constat est unanime : le programme du Conseil National de la Résistance est d'une actualité criante et il y a urgence à le rendre visible en le remettant sur le devant de la scène.

 

  jours-heureux-aff-cf5d7.jpg

Les jours heureux - Sortie le 6 novembre 2013 Un film de Gilles Perret Avec Raymond Aubrac, Robert Chambeiron, Daniel Cordier Depuis plusieurs mois, le réalisateur Gilles Perret filme et recueille...

 

Une fois visualisée cliquez en bas à droite de la vidéo pour l'arrêter

**********************************************************************

 logo-copie-1.png

Propos de Zemmour

sur les Brigades internationales :

"Une insulte à l'Histoire" (ACER)

 

http://www.acer-aver.fr/index.php/actions/parole/610-l-acer-reagit-a-des-propos-tenus-sur-rtl

Voici la lettre adressée le 29 avril 2014 au Service Politique de RTL à propos d'une chronique d'Eric Zemmour :

Lundi, 5 Mai, 2014

Cher Monsieur,

Nous venons vers vous au sujet d’une chronique récente de Monsieur Eric Zemmour à propos de djihadistes français engagés en Syrie.

Dans cette chronique, Monsieur Zemmour n’a pas hésité, et il a même insisté, sur le fait que cet engagement de Français dans le conflit syrien était absolument comparable à celui de 1936 dans Brigades internationales en Espagne.

Notre association, « les Amis des Combattants en Espagne républicaine », tient à exprimer sa plus vive condamnation des propos de M. Zemmour qui constituent une insulte inadmissible et intolérable vis-à-vis de l’histoire, de celles et de ceux qui sont venus à 35.000 de 54 pays pour défendre la jeune République espagnole, victime d’un coup d’état dirigé par le sinistre général Franco avec le soutien de Hitler et Mussolini.

Parmi eux, 10.000 Français ont répondu à l’appel du gouvernement démocratique issu des urnes en Espagne en 1936 et se sont placés sous sa direction. Ils n’avaient rien de jeunes exaltés inconscients : ils combattaient le fascisme et le nazisme. Ils combattaient déjà Hitler et Mussolini qui faisaient alors de l’Espagne un terrain d’expérimentation de la 2e guerre mondiale, comme à Guernica en bombardant les populations civiles.

Cette épopée n’a strictement rien à voir avec l’engagement de fanatiques mercenaires en Syrie. Strictement rien à voir. D’un côté un combat réfléchi au service de la démocratie et de la paix, auquel de grands intellectuels de l’époque ont participé, de l’autre un engagement des plus troubles au service d’on ne sait qui exactement se cache derrière cette dangereuse mouvance fondamentaliste.

Cet engagement des Brigadistes a été précurseur des combats de la Résistance ; ils se sont retrouvés nombreux ensuite dans ses rangs contre le fascisme hitlérien partout en Europe, et notamment à Paris où le chef régional des FFI, Henri Rol-Tanguy, était un ancien des Brigades Internationales.

Leur engagement aux côtés de l’Espagne Républicaine leur a valu d’être reconnus en France comme ayant droit au titre d’Ancien Combattant.

Mais plutôt que de relever terme à terme les insultes insupportables proférées par M. Zemmour qui portent gravement et honteusement atteinte à la mémoire de ces courageux volontaires mais aussi au droit français, nous sommes dans l’obligation de vous demander un droit de réponse.

Celui-ci s’impose. On ne peut mentir ni entretenir une dangereuse confusion, comme l’a fait insolemment M. Zemmour, sur l’une des plus grandes pages de notre histoire pour la liberté et la paix.

Nous nous tenons à votre disposition pour organiser ce droit de réponse.

Dans l’attente,

Nous vous prions de croire en nos salutations républicaines.

Pour le Bureau de l’ACER,

La Présidente d’Honneur,

Madame Cécile Rol-Tanguy

Grand Officier de la Légion d’Honneur

 


Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :