Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Puisqu'une pétition nous arrive à nos adresses e-mails en provenance de milieux "non recommandables" pour demander à TFI de diffuser le film "La valise ou le cercueil" victime, disent-ils, de l'omerta des Télévisions. Comme nous l'avons déjà écrit ce film est partial, partisan, sectaire et nous expliquons les raisons ci-dessous. Que l'on ne compte pas sur nous pour signer cette pétition".

Michel Dandelot

mini2-82854667ia00001-0060-4040-jpg.jpg

Le film « La valise ou le cercueil » pour mon ami Jacques Cros n’est qu’un film de propagande.

Comme il a raison puisque des pans entiers de l’Histoire de l’Algérie de 1830 à 1962 ont été gommés.

* Les appelés et rappelés du contingent : gommés !

* Le colonialisme : gommés !

* L’OAS : gommée.

Comme il a raison mon ami Jean-François Drillien lorsqu’il a vu l’Algérie à deux vitesses : 9 millions de dominés pour 900 mille dominants. L’Algérie des inégalités, des injustices, de la mendicité, d’extrême pauvreté, de dénuement total des fellahs, avec pour tout bien un ou 2 moutons, quelques poules et un âne pour les plus fortunés.

Cette Algérie là est gommée dans le film propagande « La valise ou le cercueil »

Mon ami Denis Lamartine va nous parler du « cercueil sans la valise » ce n’est pas un film mais une triste réalité historique :

« Je ne souhaite pas ajouter une pierre dissonante aux différentes et stériles polémiques enracinées depuis plus de cinquante ans autour du conflit Algérien. Néanmoins le baume du temps n’ayant pas altéré l’effervescence des ressentiments il convient d’apporter le témoignage toujours oublié du contingent, c'est-à-dire des appelé, rappelés, maintenus de la guerre d’Algérie, sans falsification de l’Histoire.

Les médias, et d’autres avec nous s’émeuvent avec juste raison, des pertes subies par notre armée sur les territoires d’opérations extérieures. Ils ont une mémoire sélective et oublient que 30.000 fils de France à peine âgés de 20 ans sont revenus d’Afrique du nord sans la valise mais dans un cercueil.

Des forces incompréhensibles veulent modifier l’Histoire de la France. Elles souhaitent, à des fins électorales ignorer l’ordre du jour du général Ailleret, du 19 mars 1962, ordonnant aux troupes le cessez-le-feu ce jour-là à midi. Il est vrai que certains ont nié l’existence des chambres à gaz, est-ce les mêmes qui réfutent cet acte d’armistice ? 

Les anciens combattants de ces conflits, ont d’autres valeurs à transmettre à leurs descendants qu’un sentiment de victimisation. Ils ambitionnent de leur inculquer le respect, la tolérance, et la foi en l’avenir »

Le 19 mars 2014 nous serons partout, très nombreux,  dans les plus petits villages jusque dans les plus grandes villes pour rendre hommage à ces fils de France qui sont revenus sur leur terre aimée dans un cercueil et sans la valise.

Et voici le dernier commentaire reçu aujourd'hui 24 février 2014 :

 

"Il faut éviter de se leurrer et de leurrer les gens. La rumeur de la valise ou le cercueil a été colportée par nos enfants affiliés à l'OAS et amplifiée par les harkis. C'était une façon de se dédouaner de tous les crimes sur les autochtones et créer un tsunami de fuyards que nous étions afin que ceux des nôtres, qui avaient du sang des Algériens sur la conscience, puissent échapper aux barbouzes qui les recherchaient dans les enceintes portuaires d'Oran et d'Alger.

Et, pire encore, les dirigeants de l'OAS se sont enfouis en embarquant dans des sardiniers puisque l'Espagne est à quelques miles des côtes algériennes.

Nous, PN avons été les dindons de la farce en 1962 alors que plus de 200.000 pieds-noirs sont restés, sans être inquiétés.

Certains criminels et leurs sbires ne se rappellent de notre présence qu'à l'approche des élections.  
Tous ont été remis à leur place et il n'est plus question de commercer sur notre dos". 

HenrietteDiCastelli
La PN d'hier
...d'aujourd'hui et de
toujours !



 

 

 

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :