Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Budget 2014 des anciens combattants

COMMUNIQUÉ DE LA FNACA

Le Bureau National de la FNACA s'est réuni à Paris le 20 novembre 2013.
Il a fait le point de la situation des anciens d’Afrique du Nord après l’adoption du projet de budget des anciens combattants par l’Assemblée nationale, le 4 novembre.
Le budget accuse une diminution de près de 80 millions d’euros (-2,7%) tandis que le gouvernement annonce 13 millions de mesures nouvelles, dont une partie est imputable à l’extension des conditions d’attribution de la carte du combattant.
La FNACA se félicite de la tenue de cet engagement, qui permettra à tous les anciens d’Afrique du Nord ayant une période de séjour d’au moins 120 jours, commencée avant le 2 juillet 1962, d’obtenir la carte du combattant et la retraite du combattant afférente.
Elle se réjouit également de l’augmentation du plafond de l’Aide différentielle de Solidarité en faveur des conjoints survivants, à 932 euros, tout en regrettant que cet effort ne soit pas prolongé jusqu’au seuil de pauvreté de 977 euros.
Le Bureau national réclame avec insistance le résultat de l’étude qui devait être effectuée pour l’extension de cette aide sociale en faveur des anciens combattants eux-mêmes, au plan financier comme au plan juridique.
Par ailleurs, la FNACA déplore les conditions dans lesquelles il a été porté atteinte à une mesure en vigueur depuis 1923, par une réduction de 20% de la participation de l’Etat dans les rentes mutualistes du combattant.
Elle regrette de ne pas avoir été associée aux discussions qui auraient eu lieu entre deux caisses de retraites mutualistes et le ministère des Finances.
Le Bureau National de la FNACA demande aux Sénateurs, qui vont examiner le projet de budget très prochainement, d’intervenir avec vigueur pour que le principe du Droit à Réparation soit sanctuarisé quelles que soient les difficultés budgétaires, dans la mesure où la Loi biologique se charge elle-même de créer des économies substantielles.

 


 

Le 30 octobre 2013 au matin, à l’appel des huit Unions Départementales de l’île de France et avec la participation des Cheminots de l’ANCAC nous étions 250 Anciens Combattants place Edouard Herriot Face à l’Assemblée Nationale.

RASSEMBLEMENT_1.jpg

Une cinquantaine de Drapeaux, de nombreuses banderoles, des chants républicains, la marseillaise et un appel « aux morts » par la Sono de l’ANCAC. Nous avions demandé à chaque groupe parlementaire de recevoir une délégation d’Anciens Combattants.

Une délégation conduite par JP Leclerc, UDAC 75, était reçue a 10h par une dizaine de députés UMP parmi lesquels Mrs LAFFINEUR, LAMOUR, DEBRE et VITEL.
A 11h30, emmenée par JP Leclerc (UDAC 75 ) une délégation fut reçue par Mr CANDELIER de la Gauche Républicaine.
Une délégation conduite par Gabriel GUICHE (UDAC 93) était reçue par Me Paola ZANETI (Rapporteur du budget des AC) du groupe socialiste.
Une délégation emmenée par André FILLIERE (ARAC) était reçue par un attaché parlementaire du groupe écologiste Mr François de RUGY.
Une délégation conduite par JJ FROMONT (UDAC 94) était reçue par Mr HILLEMEYER de l’UDI. L’UFAC Nationale était représentée par Messieurs Paul MARKIDES et André FILLIERE.

RASSEMBLEMENT_3.jpg

Nous pouvions noter le soutien et la présence de Messieurs VAHE, président national de l’ARAC, LAURANS Président de la FNACA de Paris, MOULIERES président national de l’ANCAC. Chacune des délégations développaient une argumentation commune élaborée par les huit UDAC comportant notamment la baisse du budget de 80 millions d’euros, la perte de 44,41% du point de pension militaire, la campagne double, la carte du combattant à cheval sur le 2 juillet 1962, l’allocation différentielle de solidarité des conjoints survivants au seuil de pauvreté de 977€ , l’allocation différentielle pour les Anciens Combattants dans la difficulté et toutes les autres revendications du monde combattant exprimées lors de la dernière assemblée générale de l’UFAC.

RASSEMBLEMENT_4.jpg

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :