Sur le chemin du centenaire 1914-1918

http://www.courrier-picard.fr/region/sur-le-chemin-du-centenaire-1914-1918-ia0b0n57098

 breves516d570ba4836_1-760965.jpg

 

(EXTRAIT D’UN INTERVIEW

 DE KADER ARIF)

L’Aisne est l’un des départements français qui a le plus souffert de 14-18. Cent ans plus tard, l’État en a-t-il toujours aussi conscience ?
Un million d’hommes sont morts dans l’Aisne pendant la Première Guerre mondiale. Des batailles décisives se sont jouées ici. Et pourtant je constate que l’Aisne n’occupe pas la place qui devrait être la sienne dans la mémoire du premier conflit mondial. Il me paraît nécessaire de corriger ce déficit. Rappeler la mémoire de cette guerre, c'est aussi rappeler toutes ces mémoires locales.

Sur ce Chemin des Dames, des soldats français ont été fusillés pour l’exemple en 14-18. Partagez-vous le vœu du conseil général de l'Aisne qui suggère la réintégration complète dans la mémoire collective des condamnés pour l'exemple ?
J’ai souhaité avoir un geste fort, le 11 novembre dernier, en accordant la mention « mort pour la France » à Jean-Julien-Marie Chapelant, sous-lieutenant natif d’Ampuis, dans le Rhône, accusé de désertion et fusillé le 11 octobre 1914, alors qu’il venait en réalité d’échapper aux Allemands qui l’avaient fait prisonnier. Ce geste était un premier pas, pour réaffirmer que les fusillés ont toute leur place dans l’histoire de notre nation.
Lionel Jospin était ici en 1998 et je sais que ses mots à Craonne résonnent encore dans les mémoires. Le président Sarkozy eut aussi en 2008 des paroles à l’égard des fusillés. Je suis aussi ici pour dire que je suis sensible au sort des fusillés pour l’exemple. Ce travail est engagé. Ma volonté est de le faire dans le respect des mémoires et sur la base du travail des historiens.

Quel discours tiendrez-vous aux anciens combattants sur la polémique autour de la date du 19 mars 1962 ? Et quel message pour le centenaire ?
Je suis toujours à la recherche d’une mémoire apaisée, avec le souci de la cohésion nationale. Le vote au Sénat a vu la reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Il existait déjà la date du 5 décembre, qui n’a pas été supprimée. Il faut là éviter la concurrence des mémoires, ou leur confrontation. Mon message est toujours un message de tolérance, de respect et de fraternité.
Pour le centenaire, nous rendrons hommage aux poilus, aux civils projetés dans une guerre brutale et totale, aux femmes qui pour la première fois investissent les usines et reconstruisent le pays. Nous penserons aux jeunes générations auxquelles il faut transmettre cette histoire qui forge aujourd'hui les consciences citoyennes.

N’y a-t-il pas un risque de confusion que d’associer en 2014, les événements de 1914 et de 1944 ?
Ce n’est pas un choix du gouvernement, mais tout simplement le fil de l’histoire qui le veut. 2014 sera à la fois le centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire de l’année du débarquement et de la libération du territoire national, dernière décennie où des acteurs de la période seront encore présents en nombre significatif. Il était inenvisageable de sacrifier l’un au détriment de l'autre. Ce fut donc un choix assumé que de créer cette mission interministérielle, pour assurer le pilotage de ces deux temps, bien distincts.

 Propos recueillis par NICOLAS TOTET

 

   http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/video-kader-arif-la-caverne-du-dragon-sera-agrandie

aujourd-hui1.jpg

Kader Arif était présent dans l'Aisne, ce mardi 16 avril.

Jean-Marie Champagne

CRAONNE (Aisne). Le ministre délégué en charge des anciens combattants, Kader Arif, était à Craonne ce mardi 16 avril, date anniversaire de l'offensive Nivelle. Il a visité la Caverne du Dragon et a fait plusieurs annonces concernant les commémorations de 2014...

Cliquez sur tous les liens que vous trouverez dans cet article

>Diaporama : toutes les images de la visite

Le ministre délégué en charge des anciens combattants, Kader Arif, était à Craonne ce mardi 16 avril, date anniversaire de l'offensive Nivelle. Après une visite de la Caverne du Dragon et la signature d'un "accord cadre relatif au tourisme de mémoire entre l'Etat et le Conseil général de l'Aisne", le ministre s'est rendu sur le Chemin des dames où il a inauguré la tour observatoire.

Lors d'un discours, Kader Arif a annoncé que l'Etat allait participer à l'effort financier pour les commémorations de 2014. Le ministre a rappelé les efforts du Conseil général de l'Aisne pour faire vivre ce qu'il appelle le tourisme de mémoire. "Il était normal d'apporter le soutien de l'Etat à cette démarche positive".

 20130417516e12178a05a-0-761154.jpg

Le ministre et le président du conseil général ont inauguré

la tour-observatoire de Craonne 

 

Des objets militaires mis à disposition

"Je souhaite mener une politique de mémoire ambitieuse, a souligné le ministre. C'est la raison pour laquelle j'ai mis en place une mission interministérielle que je préside dont l'objectif est de piloter les anniversaires des deux guerres mondiales."

"En vue du centenaire, le musée de la Caverne du dragon sera agrandi et mon ministère accompagnera la mise en oeuvre du projet. Nous mettrons à disposition du Conseil général des objets militaires qui sont conversés au sein des musées dont le ministère assure la tutelle. Tous ces objets doivent circuler au service du public afin de favoriser une meilleure compréhension de ce qu'est l'horreur de la guerre", a ajouté Kader Arif.

Ce dernier a aussi annoncé un prolongement du Chemin des Dames. Avant de quitter le musée, Kader Arif a fait une promesse : il reviendra constater l'avancement des travaux d'ici quelques mois.

Pas de classement à l'Unesco dans l'immédiat

Quant au classement des sites de la Grande guerre au patrimoine mondial de l'Unesco, ce n'est pas pour tout de suite. "C'est une procédure très longue. C'est un travail qui est mené par l'ensemble des départements concernés. On verra comment les choses évoluent, mais il n'y a pour l'instant pas de réponse dans un sens comment dans l'autre. Mais en tout cas, nous y veillons."

 

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir le Musée

et l’histoire de la Caverne du Dragon

 http://www.caverne-du-dragon.com/fr/decouvrir-musee/histoire-caverne-du-dragon.aspx

En mémoire de tout les morts de la 1ére guerre mondial et des révoltés de 1917..
La chanson, ci-dessous a été écrite par un inconnu, mais elle a vite fait le tour de toute les tranchées.

 


 

Tag(s) : #Associations