http://www.lejsl.com/edition-de-macon/2013/05/02/bernard-gerland-raconte-sa-guerre-d-algerie

Dompierre-les-Ormes

Bernard Gerland raconte sa guerre d’Algérie

DOMPIERRE.jpg

Les représentants des quatre associations organisatrices. Photo G.A. (CLP)

 

Les Délégués départementaux de l’Éducation nationale, le comité FNACA local, le Foyer rural et le Club des aînés ont convié, dernièrement, la population à un spectacle témoignage à la Galerie du bois : Ma guerre d’Algérie. Une initiative qui a rencontré un succès au-delà de toutes les espérances. Dans un décor minimaliste et une mise en scène très sobre, Bernard Gerland, sans tabou, a raconté sa guerre.

Il tombe amoureux

À la Toussaint 1954, Bernard a 15 ans. Il est ado, mais ses convictions sont déjà bien établies. Il est contre cette guerre et demandera à faire son service à Madagascar afin de ne pas partir en Algérie. En janvier 1960, il traversera pourtant la Méditerranée, comme soldat mais aussi comme voyageur, pour mieux comprendre, connaître le pays. Un pays dont il tombera amoureux malgré la guerre, une guerre jamais avouée, jamais déclarée mais qui durera huit ans et dont près de 30 000 personnes ne reviendront pas. Bernard Gerland décrit avec passion ce beau pays, ses habitants, les rencontres, les horreurs, les blessés du corps, mais aussi de la conscience… Une conscience qui a dû se frayer un chemin afin de parvenir à adhérer aux “idées” de la guerre.

Le débat qui a suivi ce témoignage a mis en évidence l’angoisse des jeunes de l’époque, qui partaient sans savoir pourquoi, ni où, dans l’incompréhension des faits. Un très beau témoignage de cette guerre dont on ne parle pas assez, sans doute pour cacher la honte.

 

Tag(s) : #Associations