Ancien président sud-africain et grand artisan de la fin de l'apartheid dans le pays, il s'est éteint à l'âge de 95 ans. Retour sur un destin hors normes.

2182184.jpg

Nelson Mandela le 26 octobre 2005 à Johannesburg (Afrique du Sud).  (GIANLUIGI GUERCIA / AFP)

 

 

Francetv info et le journaliste de France 2 Bernard Lebrun vous proposent un retour sur la vie de ce symbole de la lutte contre la discrimination raciale, devenu le premier président noir d'Afrique du Sud.

  Le 11 février 1990, le plus ancien prisonnier politique du monde retrouve la liberté. Nelson Mandela quitte la prison après 27 ans de captivité. "La liberté ne se marchande pas. Votre liberté et la mienne sont inséparables", disait Nelson Mandela. Des millions de téléspectateurs découvrent alors le visage d'un homme dont on n'avait pas vu d'image depuis 1965, celui du leader mythique du peuple noir.

Nelson Mandela devient alors le principal négociateur de la transition vers la fin de la domination blanche en Afrique du Sud. Avec Frederik De Klerk, dernier chef d'Etat du régime d'apartheid, il reçoit le prix Nobel de la paix en 1993, avant de devenir le premier président noir du pays, en 1994. Après un mandat de cinq ans, il quitte le pouvoir mais reste "le père de la nation", attentif au sort de son peuple.

 

 
Tag(s) : #Associations