Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Padern

La place du 19 Mars-1962 a été inaugurée

http://www.lindependant.fr/2012/11/02/la-place-du-19-mars-1962-a-ete-inauguree,176435.php

 OBJ3902934_1.jpg

   Dévoilement de la plaque en présence des officiels

PADERN. _ Le vendredi 19 mars, à l'initiative de son maire Denis Vuillermoz et du conseil municipal, le village donnait le nom de "Place du 19-Mars-1962" à l'espace dédié au monument aux Morts.

Dernièrement, le jour de l'inauguration, aux côtés du maire, on remarquait la présence de Pierre-Yves Dupuy, vice-président départemental et André Calvet, président du comité local de la FNACA, Jean-Paul Dupré, député-maire de Limoux, Sébastien Pla, conseiller général, Michel Boyer, président de la Communauté de communes des Hautes Corbières.

Dans l'assistance, autour de cinq drapeaux des anciens combattants, il y avait de nombreux maires des villages des cantons de Tuchan et Mouthoumet, des membres de la FNACA, ainsi que la quasi-totalité des habitants de Padern.

L'inauguration de cette place fut accompagnée d'importantes prises de parole: le discours très applaudi du député de la troisième circonscription, ceux, émouvants, du maire et du conseiller général, ceux aussi, en forme de témoignage, des responsables de la FNACA dont nous extrayons quelques phrases : "A ce jour, dans l'Aude, 118 lieux de mémoire ont été matérialisés. Ces hommages rendus aux civils et militaires disparus sont importants. C'est le devoir de mémoire qui est dû aux 30 000 soldats tombés durant la période de 1954 à 1962, au service de la République en Afrique du Nord". Cette manifestation, fut clôturée d'un apéritif dînatoire, offert par les municipalités de Padern et de Davejean.

   Perpignan 

 Des pieds-noirs militent pour l'apaisement

des consciences

 OBJ3900061_1.jpg

Jacky Malléa, délégué régional de l'APNPA.  © Photo Harry Jordan

http://www.lindependant.fr/2012/11/01/des-pieds-noirs-militent-pour-l-apaisement-des-consciences,176083.php

La guerre d'Algérie a commencé le 8 mai 1945", insiste Jacky Malléa, délégué régional de l'APNPA (Association des pieds-noirs progressistes et leurs amis). Né à Guelma en 1940, il se souvient même des mouvements de foule ce jour de l'Armistice où les Algériens qui manifestaient ont été massacrés, comme à Sétif d'ailleurs.

« La France avait laissé entendre aux Arabes qui s'étaient engagés à leurs côtés pendant la Seconde Guerre mondiale qu'ils auraient droit à leur indépendance", rappelle inlassablement ce militant engagé. Parce qu'il estime qu'il "est important pour lui de dire ce qu'il a vu et entendu", il s'est donc engagé aux côtés des pieds-noirs progressistes. L'association, qui compte presque 200 militants au niveau national, vient de tenir son assemblée générale à Toulouse. L'occasion pour elle de dresser le bilan des actions menées jusqu'à présent. L'APNPA a été invitée dans des colloques partout en France, écrit de nombreuses lettres ouvertes notamment contre le projet d'implantation d'une stèle en hommage au général Bigeard à Fréjus...

«Nous protestons généralement contre le laisser-aller des autorités face aux agissements des 'nostalgériques'. Nous militons également pour le rapprochement de la France et de l'Algérie".

Après avoir surtout joué un rôle d'opposition, - l'APNPA a manifesté dernièrement contre la pose d'une plaque hommage à un ancien de l'OAS dans un cimetière du Jura -, l'association a décidé d'être davantage force de propositions.

"Nous voulons organiser des débats autour du 8 mai 1945. Il est vraiment important de parler de ces années avant 1954 pour bien comprendre la guerre d'Algérie". A ce titre, Jacky Malléa est d'ailleurs déjà intervenu dans des collèges et lycées. Il a également souvent été interpellé par la communauté pied-noir.

"J'ai reçu une lettre anonyme, des appels téléphoniques où on m'insultait sans me laisser le temps d'expliquer mon histoire et ma démarche", regrette-t-il tout en prônant "l'apaisement des consciences. 50 ans après, il est temps que la vérité ressorte". Une parole libre qui ne demande qu'à s'exprimer.

 

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :