k-arif_2046952_465x348.jpg

 

 

http://www.elwatan.com/actualite/kader-arif-les-consequences-des-essais-nucleaires-sont-prises-en-compte-par-l-etat-francais-25-02-2014-247068_109.php

Kader Arif à Alger

"Dans les mois qui viennent, la France va s’engager dans un cycle important de commémorations, avec le centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire de sa libération. La France est consciente de ce qu’elle doit à tous ceux qui se sont battus pour elle et entend exprimer sa reconnaissance à tous ces hommes, venus du monde entier pour la défendre. C’est d’ailleurs le sens de l’inauguration du mémorial en l’honneur des soldats musulmans morts pour la France, par le président de la République, à la Mosquée de Paris mardi dernier. Les Algériens ont été particulièrement nombreux dans ces combats : 175 000 pendant la Première Guerre mondiale et 150 000 la Seconde Guerre mondiale. Nous devons leur rendre hommage et je suis venu évoquer, avec les autorités algériennes, les modalités pour le faire, à l’occasion notamment des cérémonies qui auront lieu en France cet été".

images1.jpg

Cet entretien a donc été l’occasion d’évoquer la participation de l’Algérie aux commémorations de la première et de la seconde guerre mondiale en France, le 14 juillet, le 15 août et en septembre pour la bataille de la Marne.

images1-copie-1.jpg

http://lhistoireenrafale.blogs.lunion.presse.fr/2014/02/25/commemorations-lalgerie-aux-rendez-vous-des-deux-guerres-mondiales/


Commémorations : l’Algérie aux rendez-vous des deux Guerres mondiales

Kader Arif, ministre délégué auprès de la Défense,chargé des Anciens combattants, Kader Arif, a conclu le lundi 24 février 2014 une visite de travail en Algérie de trois jours par un entretien avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal. Ce temps d’échanges a été l’occasion d’évoquer la participation de l’Algérie aux commémorations de la Première et de la Seconde guerre mondiale en France, le 14 juillet, le 15 août et en septembre lors du centenaire de la première bataille de la Marne. Les dossiers relatifs aux modalités de décristallisation des pensions militaires et le travail historique conjoint sur les archives ont également été abordés. Addelmalek Sellal et Kader Arif ont aussi évoqué les questions de sécurité dans la région.
Au cours de son déplacement en Algérie Kader Arif a rencontré Chérif Abbas, ministre des Moudjahidines. Le ministre a été reçu par le président du Conseil de la nation Abdelkader Bensalah.
Le dimanche 23 février 2014 Kader Arif a visité le lycée Bouamama d’Alger où le Général de Gaulle avait installé son bureau à partir de mai 1943. Le directeur de l’académie d’Alger a exposé l’ensemble des reformes éducatives menées par le Gouvernement, l’occasion pour Kader Arif d’insister sur les relations bilatérales et les contacts que la France et l’Algérie ont décidé de renforcer, notamment en matière d’éducation.
Au cimetière Bologhine, le ministre a présidé une cérémonie de dépôt de gerbe aux Morts pour la France, en présence d’anciens combattants algériens de la Deuxième Guerre mondiale. En fin de journée, il a remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à quatre vétérans algériens de la Seconde Guerre mondiale ainsi qu’au responsable de l’établissement général des pompes funèbres de la Wilaya d’Alger.
Le ministre chargé des Anciens combattants s’est rendu au siège de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre où il a débattu avec l’ensemble du service sur les nouvelles modalités de traitement des demandes liées aux mesures de décristallisation, pour en raccourcir le délai, dans un contexte marqué par la décision du Parlement, à la demande de Kader Arif, de prolonger d’un an, jusqu’au 31 décembre 2014, le délai de dépôt des dossiers de décristallisation.

  http://www.algerie1.com/actualite/175-000-algeriens-ont-participe-a-la-premiere-guerre-mondiale/ kaderIG1

“175.000 Algériens participent à la Première Guerre, fraternellement confondus avec les millions de soldats de toutes les provinces de France”, a indiqué, dimanche à Alger, le ministre délégué auprès du ministère français de la défense chargé des anciens combattants, Kader Arif.

Et au total, 26 000 avaient été tués et disparus qui  ne retrouvaient pas leur terre d’Algérie et avaient fait des champs de bataille français leur tombeau pour l’éternité, selon le même ministre.

S’exprimant au cours d’une cérémonie  de décoration de 5 anciens combattants algériens à la résidence de l’ambassade de France à Alger en marge d’une visite officielle en Algérie, il a précisé que “150.000 soldats algériens sont mobilisés au total durant la Seconde Guerre mondiale dont 16.000 meurent au combat”.

Abordant l’histoire commune entre l’Algérie et la France, Kader Arif a affirmé que “la mémoire peut être source de conflit mais l’on doit veiller à ce qu’elle soit plutôt source d’apaisement” avant d’appeler à “dépasser ensemble ce qui nous a séparés pour s’élever vers ce qui nous réunit”

Le ministre délégué auprès du ministère français de la défense chargé des anciens combattants a qualifié Alger, de “l’une des rares villes étrangères décorées de la Légion d’honneur” et elle “fut un temps la capitale de la France combattante”.

http://www.algerie1.com/actualite/le-ministre-des-moudjahidine-recoit-le-ministre-francais-des-anciens-combattants/

Le ministre des Moudjahidine reçoit le ministre français

des anciens combattants

kadchr2.jpg

Le ministre des Moudjahidine, Mohamed Chérif Abbes a reçu, dimanche 23 février 2014 au siège de son département, le ministre délégué auprès du ministère français de la défense chargé des anciens combattants, Kader Arif, à la tête d’une délégation française.

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont passé en revue les relations historiques particulières qui lient les deux pays ainsi que le niveau de coopération dans divers domaines. Les deux parties ont également exposé les différents moyens de renforcer davantage ces relations en vue de les développer.

Une source proche de l’ambassade de France à Alger a, par ailleurs, indiqué à Algerie1 que le ministre délégué auprès du ministère français de la défense chargé des anciens combattants, Kader Arif présidera dans la soirée de ce dimanche à la résidence de l’ambassade une cérémonie de décoration de la Légion d’honneur de 5 anciens combattants algériens. Il s’agit de Belaïd Benyounès, Maamar Bouhenni, Tayeb Feraoune, Abdelkader Kefif et Mohand Salah Hamrit

Interrogé sur le contenu des discussions qu’ont eu les deux ministres, la même source a précisé que c’est au ministre algérien de communiquer sur la question.

Kader Arif s’est rendu dans l’après-midi de ce dimanche 23 février 2014 au lycée Bouamama d’Alger qui abritait en 1943 le bureau du général français Charles de Gaulle. Comme il s’est recueilli à la mémoire des anciens combattants français au cimetière de Bologhine.

 

 

Tag(s) : #Associations