Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

senat-2.jpg

Mardi 2 avril 2013      

© AFP
Le Sénat a adopté jeudi, à la quasi-unanimité, une proposition de loi faisant du 27 mai la « journée nationale de la Résistance ». La date est hautement symbolique : il s’agit de la première réunion, en 1943 et sous la présidence de Jean Moulin, des principaux mouvements de résistance et des partis politiques hostiles à la collaboration, créant ainsi le Conseil National de la Résistance (CNR).
C’est la deuxième fois, sous la présidence de François Hollande, que la liste des commémorations nationales s’élargit. Il y a quatre mois, le 19 mars devenait en effet « journée nationale » en mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Si cette première loi avait suscité l’opposition de la droite, la proposition du socialiste Jean-Jacques Mirassou a ce matin fait consensus et réuni 346 des 348 sénateurs présents.
Cette commémoration s’ajoute à d’autres journées consacrées au souvenir de la Seconde Guerre mondiale :
“La République française institue une journée nationale de la Résistance” comme il existe le dernier dimanche d’avril et en général précédée par une veillée le samedi soir, une journée nationale des victimes de la Déportation. Cette journée votée à la quasi-unanimité des membres de la Haute assemblée n’est ni fériée, ni chômée.

Dix autres journées nationales annuelles ont été instituées par des textes législatifs ou réglementaires :

• La journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, le 19 mars.
• La journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation, le dernier dimanche d'avril.
• La commémoration de la victoire du 8 mai 1945, le 8 mai.
• La fête nationale de Jeanne d'Arc et du patriotisme, le 2ème dimanche de mai.
• La journée nationale d'hommage aux "morts pour la France" en Indochine, le 8 juin.
• La journée nationale commémorative de l'appel du général de Gaulle, le 18 juin 1940, à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi, le 18 juin.
• La journée nationale à la mémoire victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et d'hommage aux "Justes" de France, le 16 juillet si c'est un dimanche, ou le dimanche qui suit.
• La journée nationale d'hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives, le 25 septembre.
•  La commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918 et l'hommage rendu à tous les morts pour la France, le 11 novembre.
• La journée nationale d'hommage aux morts de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie, le 5 décembre..
S’y ajoute une onzième cérémonie en hommage à Jean Moulin, qui se déroule à Paris, au Panthéon, le 17 juin, jour anniversaire de l'acte considéré comme son premier acte de résistance. L’organisation de cette cérémonie répond à un usage et non à un texte législatif ou règlementaire.

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :