france-actu_1235937_465x348p-copie-2.jpg

Jeudi 8 novembre, le Sénat a adopté la date du 19 mars pour commémorer la fin de la guerre d'Algérie.
Une délégation de l’UNC assistait aux débats tandis qu’à l’extérieur, certains de ses membres manifestaient leur réprobation avec d’autres associations comme d’ailleurs dans de nombreuses villes de France.
L’opposition a dénoncé cette décision, manifestement destinée selon elle à complaire au gouvernement algérien, qui occulte les exactions, assassinats et crimes divers qui ont suivi le cessez-le-feu unilatéral du 19 mars 1962. En tout état de cause, la gauche sénatoriale n'a accordé aucune écoute aux associations patriotiques militaires et civiles, dont le comité d’entente (1 200 000 adhérents au total) auquel appartient l’UNC qui, dans leur quasi-totalité, les avaient saisis avant l'examen d'un texte qui divise profondément la nation française.
Les sénateurs UMP ont annoncé qu’ils allaient saisir le conseil constitutionnel, le choix de “ressortir” un texte vieux de plus de dix ans étant plus que discutable.
Désormais, toutes ces associations pourront difficilement adhérer aux manifestations qui marqueront cette nouvelle date commémorative.

 *********************************************************************

Sans polémiquer nous souhaiterions comprendre ? Car, comme vous le savez, le 19 mars ne peut concerner que la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie... donc ce qu'on appelle la 3e génération du feu.

Vous savez que la FNACA représente environ 350000 adhérents (uniquement des anciens combattants de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie) y compris les veuves. 

Vous parlez d’un Comité d’entente d’associations patriotiques, militaires et civils représentant  1.200.000 adhérents. Donc première question : Pouvez-vous nous dire le nombre précis d’anciens combattants de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie dans ces  1.200.000 adhérents ?

Plus précisément une question à l’UNC : comptez vous les adhérents suivants qui ne sont en aucun cas concernés par la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie ? :

Depuis la fin des années 1960, les combattants de la 4e génération du feu qui ont participé à des opérations extérieures sont accueillis dans les sections de l’UNC.

Plus incroyable aussi comptez-vous dans vos adhérents les Soldats de France qui, eux, et tant mieux, n’ont participé à aucune guerre ?

En 1976, dans le même esprit, a été créée l’association Soldats de France destinée à rassembler ceux qui ont servi sous les drapeaux dans le cadre de la préparation ou du service militaire. Cette association a fusionné avec l’UNC en 1996.

D’autre part vous parlez des exactions, assassinats et crimes divers d’après le 19 mars du FLN, pourquoi occultez-vous les exactions, assassinats et crimes divers de l’OAS ?

Merci de bien vouloir nous répondre à ces questions.

(PS) Nous attendons donc l'avis du Conseil Constitutionnel s'il est saisi concernant la date commémorative du 19 mars.

 

Tag(s) : #Associations