Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

i62888448__szw380h285__jpg.jpg 

Nous l’avons appris par l’édition de ce jeudi 20 décembre de Midi Libre : le Lycée d’Enseignement Professionnel Jacques Brel de Saint-Pons a organisé une étude sur… le drame algérien.

Les élèves de la classe de 3ème préparatoire de découverte professionnelle ont reçu Kléber Mesquida, le député-maire, un Pied Noir  qui a quitté l’Algérie à 17 ans, et Hocine Boudjema, président de l’association des harkis Saint-Ponais.

Il faut rappeler ici qu’avait été aménagé sur le territoire de la commune de Saint-Pons, au Plô du Mailhac plus précisément, de 1963 à 1974 un camp de harkis dont les conditions d’hébergement n’étaient guère confortables.

Pendant l’année scolaire 1962 / 1963 j’étais moi-même instituteur à Saint-Pons et je rentrais tout juste d’Algérie où la guerre venait de se terminer.

Oui, la situation des Pieds Noirs était douloureuse, celle des harkis également, plus encore pour ceux qui n’ont pu venir en France que pour ceux qui ont réussi à le faire.

Avant d’aller plus loin il faut préciser ici qui avait appelé les harkis à s’enrôler comme supplétifs dans l’armée française, les mettant ainsi, à contre-courant de l’histoire, dans une voie sans issue. Ce sont d’ailleurs les mêmes qui, la faute ayant été commise, les ont abandonnés à leur sort !

Les Pieds Noirs ? Ils ont été à la fois les instruments et les victimes du colonialisme. Aussi il serait juste d’expliquer ce qu’était ce système fondé sur des rapports de force, et de force armée pour être complet, qui conduisait inéluctablement à l’injustice et à la violence.

Peut-on parler du drame algérien sans évoquer les souffrances qu’ont subi  les Algériens et les appelés du contingent tout au long d’une guerre qui a duré plus de sept ans ? Eh oui, apparemment, on peut faire l’impasse là-dessus et se contenter d’évoquer les malheurs des Pieds Noirs et des harkis… c’est très tendance !

 Jacques CROS



Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :