Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

img548.jpg

 

 

Comme d’habitude l’OAS est occultée et à qui l’on doit cependant décerner la palme d’or de la responsabilité des morts d’après le 19 mars, je me contenterai des 3 premiers jours qui suivirent cette date, et si cette date n’avait pas existée, la guerre d’Algérie aurait pu durer des années supplémentaires avec combien de morts en plus ? Mais cette guerre n’aurait jamais eu lieu si le colonialisme n’avait pas existé, c’est pourquoi je souhaite vous dire ceci :

Oui le 19 mars c'était officiellement la fin des combats. Ceux qui participaient à cette guerre anachronique avaient de quoi se réjouir du retour de la paix. Mais n'oublions pas d'affirmer qu'il n'y pas de  paix s'il n'y a pas de justice. Et le colonialisme qui gérait l'Algérie était source d'injustice. Aussi avec la fin de la guerre commémorons la fin de ce qui la générait. 

D'abord rendons un hommage à :

Roger Oudin

Robert Nogrette

Jean Grasset

Philippe François

Daniel Doutre

Messaoud Secuh

Saïd Belmiloud

appelés de l'Armée française

 tous 2e classe

lâchement assassinés par l'OAS

le 23 mars 1962, à dix heures

place Desaix à Alger

Après les 24 morts civils musulmans du 20 mars 1962

Après les 18 gendarmes assassinés le 22 mars 1962

Ce furent les premières victimes de l'OAS

 d'après le 19 mars 1962

Ne les oublions pas

Que représente le 19 mars 1962 ?

 img549.jpgimg550.jpgimg551.jpgimg552img553.jpgimg554.jpgimg555.jpgimg556img557.jpgimg558.jpg

445855D8-8C91-490F-9741-9D09B851D3F5.image_400-copie-1.jpgdrapeau-france.gif

images1.jpg

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :