En 2006 François Hollande écrivait ce livre :124788.jpgimg523

 

 

 

http://www.henri-pouillot.fr/spip.php?article409&lang=fr

 

La Maison du Maréchal Juin d’Aix-en-Provence

par Henri POUILLOT

 un.jpg

La Maison du Maréchal Juin est une propriété de la Ville d’Aix-en-Provence. Elle a été inaugurée en 1994 par le maire socialiste (élu sénateur en 1998) Jean-François Picheral et par son adjoint aux rapatriés, Alexandre Proust.

deux.jpg

L’appellation de cette "Maison" "Maison du Maréchal Juin" n’est pas un hasard. Ce militaire est un pied-noir, né à Bône en 1888, sorti major dans la même promotion que De Gaulle en 1912 et qui recevra son bâton de Maréchal de France le 14 juillet 1952. Il deviendra un opposant à la politique d’abandon de l’Algérie voulue par le Général De Gaulle.

Cette "maison" rassemble à ce jour une vingtaine d’associations ayant pour objet la mémoire des Français des anciens départements et territoires d’Outre Mer. Ces associations sont regroupées depuis juillet 2001 dans un Collectif des Associations de Rapatriés : A.F.N Collections, Amicale Aquafortaine du Souvenir, Amicale des Biskris-Touggourtis, Amicale Anciens Elèves de Dellys, Amicale Enfants de Bône, Amicale Enfants de Tunisie, Amicale des Oraniens, ADIMAD Sud, AJIR 13, A.M.E.F, Asso. Mémorial National, A.N.F.A.N.O.M.A, Association de Rapatriés Kabyles Aix Pays d’Aix, A.S.A.S, Collectif des Associations de la Communauté Harkis, C.D.H.A, CREDHAR FM, Cercle Algérianiste d’Aix-en- Provence, G.A.M.T . (Généalogie Algérie Maroc Tunisie), Souvenir des Français Disparus, Souvenir du 26 mars 1962, VERITAS.

Les salles portent les noms de personnalités marquantes : la grande salle de réunion porte le nom du Bachaga Boualem ; le bureau du Cercle algérianiste d’Aix-en-Provence porte le nom de Pierre Goinard, médecin de grande renommée en Algérie, puis à Lyon

trois.jpg

Dans la cour, un monument à la mémoire des Disparus a été inauguré le 27 janvier 2001 par le maire socialiste Jean-François Picheral quelques semaines avant de perdre la Mairie au profit de Maryse Joissains Masini (UMP) toujours en place pour le moment. Vraiment, le clientélisme électoral ne paie pas !!!

quatre.jpg

Sur ce monument figure cette plaque. Soit elle inclue les Algériens (à l’époque tous considérés comme musulmans), mais alors le nombre est énormément minoré, ou ils ne sont pas pris en compte et ce chiffre est exagéré. Et ceux qui ne se reconnaissaient pas dans une confession ? ils ne comptaient pas ?
Ce monument reste implanté devant le nouveau Mémorial glorifiant les assassins de l’OAS.

cinq.jpg

Inauguré le 7 juin 2013.

P.S. : Dans cette ville on assiste donc à une continuité politique, qu’elle soit dirigée par un socialiste ou une UMP, une même complicité avec l’apologie des crimes commis au nom de l’Algérie Française par l’OAS.

 

http://www.henri-pouillot.fr/spip.php?article408&lang=fr

Une Stèle honteuse à Aix-en-Provence

Une apologie du Crime

Madame la Maire UMP d’Aix-en-Provence Maryse Joissains-Masini et Monsieur René Andrés président du Collectif des Rapatriés et Jean-François Picheral, sénateur socialiste, ancien maire d’Aix-en-Provence, inauguraient cette stèle le 7 juin 2013.

huit.jpg

 

Maryse Joissains et Gérard Bramoullé maire adjoint aux rapatriés ont participé à la cérémonie qui a attiré une assemblée compacte. (Photo S. Mercier)

Sur un site pro-OAS on peut lire cette présentation cette inauguration : Un grand moment de partage et d’amitié auquel ont assisté de nombreux élus locaux. L’ancien Maire d’Aix-en- Provence Monsieur Jean-François Picheral, membre du Parti socialiste, sénateur celui qui avait construit la Maison des rapatriés d’Aix-en-Provence, le député UMP Christian Kert. Christian Kert a été également le rapporteur de la loi du 23 février 2005 portant "reconnaissance de la nation et contribution nationale en faveur des français rapatriés", Gérard Bramoullé délégué aux Rapatriés, Jean-Pierre Bouvet Conseiller général du Canton, le Maire de Marignane Éric Le Dissès.
Cette plaque en bronze a été sculptée par Monsieur Gérard VIE sculpteur officiel des armées auteur du mur des disparus à Perpignan, c’est la copie de la stèle de Perpignan dans le Cimetière du Haut-Vernet et de la stèle de Marignane et maintenant de la Maison des Rapatriés d’Aix-en-Provence.

neuf.jpg

Mais entre la stèle inaugurée "officiellement" le 7 juin dernier un ajout a été fait :

dix.jpg

qui ne peut être considéré que comme une apologie de crimes. comme le démontre la photo que j’ai prise le 2 janvier 2014.

cinq

La plaque de l’ADIMAD-OAS complète cette finalité

12.jpg

En 2001 avait été inauguré cette plaque

13.jpg

P.S. : Cet appel à l’apologie aux crimes mériterait une sanction à la mesure de ce scandale d’honorer ces 4 responsables de l’OAS qui ont été condamnés à mort et exécutés pour leurs crimes.

Un des aspects tout aussi révoltant c’est que l’ancien maire, élu, sénateur, avec l’étiquette du Parti Socialiste, cautionne une telle cérémonie, au côté d’élus de droite, défendant les idées du Front National.

Tag(s) : #Associations