commemorations_dijon-UN.jpg

Il y a 69 ans, le régime nazi capitulait face aux armées alliées. Le 8 mai 1945 est devenu la date symbolique de la Seconde Guerre mondiale. Après toutes ces années, faut-il supprimer cette commémoration comme a tenté de le faire le président Giscard d’Estaing ?

Depuis 1953, le 8 mai est un jour férié en France. En 1975, Valéry Giscard d’Estaing avait décidé de supprimer ce jour de commémoration pour renforcer la réconciliation franco-allemande.
Mais, dès son arrivée au pouvoir, François Mitterrand était revenu sur cette décision. Il avait fait voter la loi du 23 septembre 1981 qui a rétabli le 8 mai comme journée de commémoration nationale à caractère férié.

Pourquoi faut-il continuer à célébrer le 8 mai ?

Près de 70 ans après la fin de la guerre, le Dijonnais François Rebsamen estime que "le 8 mai est une grande date, c’est le moment de la victoire sur l’Allemagne nazie. C’est un moment d’unité nationale. Ça nous permet de transmettre aux jeunes générations l’histoire de leur pays. Il est normal que ce jour-là soit un jour férié", a déclaré le ministre du Travail qui participait aux cérémonies du souvenir dans la capitale des ducs jeudi 8 mai 2014.

 

XXX
Tag(s) : #Associations