imagesgrust.jpeg

Grust

L'espace souvenir inauguré

201310292136-full.jpg

Le monument aux morts est maintenant complet./Photo Ph. L.

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/29/1741117-grust-l-espace-souvenir-inaugure.html

Il y a une trentaine d’années, Grust était un village gris et triste. Aujourd’hui, c’est peut-être le plus coquet de la vallée et les inaugurations y ont été nombreuses. Dernière en date, celle d’un espace souvenir et de deux stèles au monument aux morts. Pour l’occasion, le village a multiplié par 5 au moins sa population avec du «beau monde» : sous-préfet, députée, conseiller général, maires voisins…

Cet espace souvenir était, jusqu’en juin 1997, le cimetière du village, «si on pouvait l’appeler ainsi car les fossoyeurs avaient les pires difficultés quand il fallait creuser une fosse pour un enterrement» tellement il était encombré et désordonné.

Le conseil municipal a pris alors la décision de changer le cimetière de place mais ce ne sont pas les morts qui ont posé le plus de problème, mais bien les vivants. Ceux-ci doivent toutefois être fort satisfaits, aujourd’hui, du résultat. C’est à ce moment-là que le monument aux morts - une belle dalle de granit, un menhir planté en terre pour la grande guerre 1914-1918 - a été refait et posé. «On se devait aussi de penser à ceux qui ont laissé leur vie dans les autres conflits, guerre de 1939-1945 et guerre d’Algérie, même s’il n’y a pas eu de morts ni de blessé.» Voila une lacune comblée. «Certes, il a fallu un peu de temps mais il y avait d’autres priorités.» Le monument a aujourd’hui «deux enfants», deux petites stèles du même style qui l’encadrent. Grust, par la même occasion, est la 2e commune du canton, après Luz qui avait déjà une place du 19-Mars-62, à avoir un monument commémoratif de la fin de la guerre d’Algérie, ce qui satisfait bien entendu pleinement le comité local de la FNACA, bien représenté, comme le comité départemental.

Cette réalisation a été rendue possible, aussi, grâce à l’appui du conseil général par le biais du FAR triennal, l’État, la région et le Parc national pour ce qui est des espaces publics. Le maire, Émile Trey, a également remercié l’architecte, M. Nicoleau, qui a préparé le projet ; l’entreprise LBTP, les établissements Voldoire, personnels communaux… Un verre de l’amitié concluait la cérémonie dans la belle salle des fêtes du village et sa vue imprenable sur Luz.

Ph. L

Tag(s) : #Associations