Saint-Rémy

19 Mars 1962 : une plaque

pour clore la polémique

http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2013/09/17/19-mars-1962-une-plaque-pour-clore-la-polemique

le-maire-de-chalon-devoile-la-nouvelle-plaque-photo-d-c--cl.jpg 

Le maire de Chalon dévoile la nouvelle plaque. Photo D. C. (CLP)

En présence des membres de la FNACA du secteur et d’un nombreux public, Pierre Jacob et Christophe Sirugue ont dévoilé une nouvelle plaque commémorant la fin officielle de la guerre d’Algérie, le 19 mars 1962. Fin de la polémique qui perdure depuis tant d’années ? Le gouvernement a tranché en faveur du 19 Mars (cessez-le-feu applicable le lendemain des accords d’Evian) alors qu’une grande partie de la droite penche pour une célébration le 5 décembre, date pour le moment également maintenue.

À Saint-Rémy, ce samedi matin du 14 septembre, la cérémonie a en tout cas été courte mais belle, avec la présence de nombreux anciens combattants, des élus (essentiellement de la majorité) et de l’Harmonie municipale qui a fait retentir La Marseillaise. Pierre Jacob a déclaré être « touché par ce qui est en train de se faire avec cette pose de plaque. Ici, a-t-il ajouté, nous avons toujours eu soin de donner à la FNACA la place qu’elle méritait. Il faut mettre fin à une polémique qui a suscité un débat national et local ».

À Saint-Rémy, outre cette plaque, une place est dédiée au 19 Mars, et les trois jeunes San-Rémois tombés pendant cette guerre coloniale sont honorés par des rues. Le général De Gaulle voulait à tout prix se débarrasser du « boulet » algérien. Il faut maintenant se débarrasser du boulet de la polémique…

*****************************************

COMMENTAIRE

*** D’abord vous remarquerez la photo « polluée » du Journal de Saône-et-Loire qui est l'un des rares quotidiens de France avec les Bien Public de Dijon (Côte-d’Or/Bourgogne) à mettre des bâtons dans les roues des blogueurs.

*** Clore la polémique ? Encore faudrait-il que le président de la République respecte sa promesse du « Changement c’est maintenant » en effet il peut seul, s’il le veut, supprimer le décret qui a institué le 5 décembre… Mais apparemment… il ne le veut pas… peut-être pour des motifs de politique politicienne… Que ferions-nous pas pour essayer de se préserver les votes des « P.N. ».

Michel Dandelot

 

 

 

Tag(s) : #Associations