Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

408554.jpg

François Sauvadet : « A travers l’officialisation de cette journée, la France marque son refus de l’oubli »

Dans un communiqué de presse, François Sauvadet, président du conseil général de Côte-d’Or (Bourgogne), s'exprime sur la validation constitutionnelle de la loi faisant du 19 mars la journée du souvenir de la guerre d’Algérie : « Je me félicite de la décision du Conseil constitutionnel du jeudi 29 novembre, qui a jugé conforme à la Constitution la loi faisant du 19 mars, date-anniversaire du cessez-le-feu en 1962, une « journée nationale du souvenir » en mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Grâce à la validation constitutionnelle de cette loi, la date du 19 mars sera celle du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie.

Je souhaite que cette reconnaissance soit l’occasion pour notre pays de se réconcilier avec lui-même, avec son histoire, fut-elle douloureuse. Il s’agit de savoir regarder le passé en gardant la tête haute, afin de permettre la réconciliation de l'ensemble des parties prenantes à cette guerre en favorisant un examen lucide et exhaustif de ce conflit.

A travers l’officialisation de cette journée, la France marque son refus de l’oubli. Pour toutes les victimes de ces combats, le silence gêné dans lequel la France les a longtemps gardés n’était pas acceptable.

Choisir de reconnaître la date du 19 mars pour rendre hommage à ces femmes et à ces hommes, c'est perpétuer le souvenir des souffrances subies par chacun ; c'est également permettre au travail de deuil et de mémoire de s'effectuer enfin, dans le respect mutuel. »

 

Tag(s) : #Associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :