imagerespect.jpg
Pour le respect de la légalité républicaine 

Non sans mal les anciens combattants d’Afrique du Nord  ont obtenu que la commémoration de la fin de cette guerre anachronique qu’a été la guerre d’Algérie ait lieu le 19 mars, jour d’application du cessez-le-feu convenu la veille avec la signature des Accords d’Evian.

Ce jour-là c’était une phase de paix qui succédait à une période de guerre qui ne voulait pas encore dire son nom. Ceux qui avaient subi cette guerre ne pouvaient que se réjouir de cette évolution des choses. Il faut ajouter que c’est à la fin d’un système, le colonialisme, qu’on assistait.

Résultat de différents facteurs, et en particulier de l’évolution des consciences, le Parlement a par la loi du 6 décembre 2012 ratifié le 19 mars comme date de la journée commémorative de la fin des combats en Afrique du Nord.

Cette décision n’a pas plu à tout le monde et certains, partisans de l’Algérie française, ont exprimé leur désaccord pour célébrer ce jour-là la fin de la guerre. On a même vu des élus, cela a été le cas à Béziers et à Sète, des élus refuser l’obligation de participer à des obligations qui résultaient de leurs fonctions et de la législation en vigueur. Ils n’ont pas participé aux cérémonies du 19 mars 2013.

Ils se sont abrités derrière le maintien de la journée du 5 décembre que la loi du 6 décembre 2012 rend caduque. Il faut dire que le législateur a laissé les choses en suspens à ce niveau et n’a pas supprimé comme cela allait de soi, cette autre journée commémorative.

Il reste deux exigences : la première c’est l’annulation pure et simple des dispositions concernant la date du 5 décembre, la seconde c’est le rappel à l’ordre des élus qui n’ont pas respecté les lois de la République en refusant de participer aux cérémonies du 19 mars.

A noter qu’en 2014, élection municipale oblige, l’opposition à la loi du 6 décembre 2012 a été moins résolue. Cela n’empêche pas l’idéologie de domination des plus forts d’aller bon train, empreinte de racisme et de xénophobie.

Pierre Escande

Murviel-les-Béziers

 

Tag(s) : #Associations