Trois questions à Jean-François Drillien

Chalon-sur-Saône

Un besoin de reconnaissance

 en officialisant

 le 19 Mars 1962

jean-francois-drillien-stephane-colas--clp-.jpgBonjour Jean-François "Cessez-le-feu" avec l'extincteur derrière toi. LOL (MD)

Jean-François Drillien  *** Photo : Stéphane COLAS (CLP)

En marge de l’assemblée générale du Comité Chalon-Ville de la FNACA, le président Jean-François Drillien a répondu aux questions du JSL.

Il y a quelques jours se déroulait a Bastia le Congrès national de la FNACA. Qu’en est-il ressorti?

Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants a regretté que le projet de budget 2013, qui sera débattu prochainement a l’Assemblée Nationale, aura sans nul doute une baisse importante, prétextée par la crise économique. Que ce soit pour la hausse de l’aide différentielle de solidarité en faveur des conjoints survivants les plus démunis ou bien des pensions militaires d’invalidité plus convenable, nos demandes ont été entendues.

Quel est le discours de la FNACA aujourd’hui ?

En dehors des questions budgétaires, nous réaffirmons notre besoin de reconnaissance en officialisant la date anniversaire du cessez-le-feu du 19 Mars 1962.

Agir pour la défense des droits matériels et moraux pour les blessés et malades de guerre mais aussi, dans la mesure de nos moyens, pour un monde de paix est, et sera toujours le mot d’ordre.

Nous n’oublions pas également de témoigner sans cesse sur ce qu’ont vécu les anciens combattants pendant la guerre d’Algérie.

Quels sont les projets de la FNACA de Chalon-sur-Saône ?

Le projet le plus important est sans nul doute un mémorial pour les anciens combattants d’Algérie, acté par la municipalité qui sera érigé soit fin 2013 ou début 2014, place du 19-Mars après la fin des travaux. Les sorties et les soirées a thèmes avec nos adhérents sont toujours d’actualité malgré, pour la première fois cette année, une demande de subventions ne serait-ce que pour un simple thé dansant mais aussi le décès de nos adhérents qui engendrent des frais importants.

Jean-François Drillien

Président du comité Chalon-Ville de la FNACA

 

Tag(s) : #Associations